Mougeotte : "Il y a vraiment deux radios en une" €



Étienne Mougeotte, le directeur de Radio Classique. Photo © Serge Surpin
Étienne Mougeotte, le directeur de Radio Classique. Photo © Serge Surpin
LLP -  Comment va Radio Classique aujourd'hui ?
EM
- Elle va bien. Francis Morel, le président (de la radio, mais aussi des Échos) disait ce matin que tous les indicateurs sont au vert. L'audience fonctionne bien et on ressent une vraie adhésion de nos auditeurs à la fois à la programmation, à la musique, aux animateurs et à l'information. Les tranches d'information marchent bien, mais nous devons garder un bon équilibre. Il ne faut pas que l'information envahisse la radio. Elle a sa place le matin, le soir et le reste du temps mais c'est priorité à la musique. Il y a vraiment deux radios en une.

LLP - Les grandes signatures présentes à l'antenne apportent-elle un plus à la radio ?
EM - Oui, mais ce sont d'abord de bons journalistes, Poivre, Claire Chazal, Guillaume Durand.




LLP - Radio Classique ne diffuse que de la musique classique...
EM - Nous sommes vigilants sur ce point car c'est notre ADN. Nous sommes appréciés par nos auditeurs pour cela et nous n'avons pas de raison d'en sortir.  Dans la journée, nous avons une programmation délibérément grand public, mais le soir, avec nos grands concerts, nous diffusons des oeuvres plus difficiles. C'est un bon équilibre.
Cette partie du site est réservée aux abonnés (payants) ou aux inscrits (gratuits) selon les rubriques. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit au site, entrez votre login et votre mot de passe en haut du site, ci-dessous ou cliquez sur "déjà inscrit". Attention certains contenus sont réservés aux abonnés exclusivement. Pour y accéder merci de choisir un abonnement dans le menu abonnement. Dès validation de votre règlement vous aurez accès à l'ensemble du contenu du site www.lalettre.pro. Lors de votre inscription, votre compte ne sera opérationnel qu'après validation de votre mail.
Mougeotte : "Il y a vraiment deux radios en une"
Rédigé le Mardi 9 Septembre 2014