La Lettre Pro de la Radio & des Médias



Médiamétrie sur la trace des pirates

Vendredi 21 Juillet 2017



13 millions d’internautes pirates : c’est le chiffre à retenir de l’étude annuelle 2016 réalisée par l’ALPA et Médiamétrie sur la consommation des contenus pirates. Après une tendance à la hausse entre 2009 et 2015, 2016 marque un repli : le nombre d’individus ayant consommé un contenu illégal sur Internet baisse de plus de 1 million.



Les individus âgés de 25 à 34 ans sont les plus gros consommateurs de contenus illégaux : ils représentent près d’un quart de la population pirate, alors qu’ils constituent 12 % de la population française. Les films et les séries sont les contenus les plus consommés par les internautes pirates, toutes cibles confondues. En revanche, le piratage de contenus sportifs est plus clivant : 72 % de ses adeptes sont des hommes. Le cinéma et le secteur audiovisuel sont différemment impactés par le piratage. D’après une étude réalisée par le cabinet EY en collaboration avec Médiamétrie, le 7e art subit une perte marginale par rapport à la taille de son marché (4%), alors que le secteur du DVD souffre d’un manque à gagner équivalant à 68% de son marché.


Protocole privilégié en 2009, le peer-to-peer régresse depuis la sortie de la loi Hadopi 2. En 7 ans, le nombre d’internautes utilisant ce protocole a été divisé par 2, passant de 8,3 millions à 4,1 millions. Le téléchargement direct et le streaming ont en revanche gagné du terrain : ils concernent respectivement 8,4 et 6,8 millions de visiteurs uniques en 2016.
Soucieuse de livrer des données reflétant les usages Internet de la population, quels qu’ils soient, Médiamétrie continuera dans les mois à venir à mesurer la fréquentation des pirates sur ordinateur et sur écrans mobiles.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par microstring le 24/07/2017 21:28
Il y a un malaise dans l'air. Je pensais qu'un pirate était une personne qui s'attaquait aux données d'un ordinateur. Or, selon Médiamétrie, nous serions donc tous des pirates. Ne serait-ce pas confondre un voleur et un criminel ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >