Manu Lévy sort de son silence

Mardi 20 Mai 2014



Ce matin, Manu Lévy a tenu à réagir, suite au communiqué qualifié de "fallacieux" publié hier par Fun Radio suite à la décision rendue le 16 mai dernier "qui a fait droit à l’essentiel des demandes de Manu Lévy et condamné Fun Radio". "Fun Radio, mauvais perdant" souligne l’animateur qui officie chaque matin sur NRJ.


"Fun Radio a ainsi été reconnue coupable de contrefaçon pour avoir violé les différents droits détenus par  Manu Lévy et Grelot Production, sa société, sur "La ligne anti-relous" créée par lui en 2005/2006 alors que Fun radio prétendait que la rubrique lui appartenait, et s’était crue autorisée à l’exploiter". Manu Lévy évoque "trois violations distinctes qui ont été retenues contre Fun Radio : l’atteinte aux droits d’auteur de Manu Lévy sur la rubrique  "La ligne anti-relous",  l’atteinte à ses droits sur le titre et sur  la marque".

Lourde condamnation de Fun Radio

Ainsi, l’animateur a voulu clarifier le jugement du Tribunal de Grande Instance de Paris : "Fun Radio a en outre été condamnée à  verser au titre de ces violations la somme totale de 33.000 euros à titre de dommages-intérêts. Fun Radio se voit interdire l’exploitation du format et du titre de la rubrique "La ligne anti-relous" et contrainte de transférer à Grelot Productions les noms de domaine y afférents, que Fun Radio avait cru bon de déposer en violation de ses droits. Les juges ont encore prononcé l’annulation des marques "La ligne anti-relous" et "La hot-line des relous" déposées illicitement par Fun Radio".

L’animateur affirme également que c’est "Fun radio qui a attaqué Manu Lévy pour l’empêcher d’exploiter "La ligne anti-relous"  afin de continuer de le faire de son côté, seul sujet crucial de ce contentieux. Au final, c’est Fun Radio qui se voit condamnée pour contrefaçon de "La ligne anti-relous" et empêchée de poursuivre immédiatement cette exploitation intervenue illicitement ces deux dernières années".


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:41 Arrêt des Ondes Longues de France Inter