Lettre ouverte à Claude Esclatine

Mardi 26 Août 2014



Le bureau national du SNJ Radio France a adressé hier une lettre ouverte à Claude Esclatine, nouvellement nommé au poste de directeur général du réseau France Bleu. Les deux stratégies de Claude Esclatine ("améliorer notre couverture territoriale" et un "retour sur les médias numériques") pourraient, faute de moyens, fragiliser France Bleu selon le syndicat.


Claude Esclatine
Claude Esclatine
En février dernier, le précédent mouvement social à France Bleu avait touché l'ensemble des stations locales du réseau et avait concerné 74 % des journalistes dans les rédactions.
Hier, jour de rentrée à France Bleu, le bureau national du SNJ Radio France a adressé une lettre ouverte à Claude Esclatine dans laquelle le syndicat prévient le nouveau directeur du réseau des conséquences de ses choix stratégiques.
Le SNJ Radio France y verrait en effet une possible fragilisation du réseau. Autrement dit, un malaise des rédactions face à ces évolutions sans les moyens qui iraient avec.
La Lettre Pro de la Radio reproduit in extenso cette lettre ouverte adressée à Claude Esclatine.

Monsieur le Directeur,

Dans le message que vous avez transmis dimanche aux équipes de France Bleu vous avez souligné votre priorité : "l’ardente obligation" du multimédia.
 
Avant même votre arrivée, et en votre nom, Claude Bruillot avait transmis aux équipes l’obligation formelle du cadencement, avec ce que ça représente pour l’organisation des Radios Locales.
 
Ainsi, si Philippe Chaffanjon avait une priorité : le multimédia et Claude Perrier avait, lui, la sienne : les matinales, vous en annoncez deux à des équipes qui ont déjà marqué, par une grève extrêmement suivie au printemps dernier, qu’elles ne pouvaient pas admettre de dépouiller le terrain au profit des matinales.
 
Et ça ne s’arrête pas là puisque vous annoncez dans le même temps que les redéploiements vont reprendre.

Votre volonté "d’améliorer notre couverture territoriale" et d’un "retour sur les médias numériques" ne peut qu’être saluée. Mais le nouveau directeur de France Bleu demande aux rédactions de faire le même travail de reportage mais avec un reporter de moins, et la diminution de budget de remplacement CDD, tout en y ajoutant le multimédia une fois la journée de travail radio finie, sans accord et avec la probabilité de perdre un poste dans les redéploiements. Là vous fragilisez France Bleu.
 
Permettez-nous, par ce courrier, de vous informer que les rédactions vous répondront sous peu de manière franche et forte.
 
Veuillez agréer, Monsieur le directeur du réseau France Bleu, nos sentiments les meilleurs.
 
 
Le bureau national du SNJ Radio France


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 18:34 Launch of the Dot-radio by the EBU