Les réactions de Roberto Ciurleo

Mercredi 14 Novembre 2012

Les réactions de Roberto Ciurleo
Chez Virgin, les résultats de cette rentrée sont plutôt atones ? Pas Roberto Ciurleo !
Le nouveau Big Boss de la marque à l’étoile nage au contraire dans un enthousiasme qui fait plaisir à entendre. « Pour Virgin, c’est un sondage particulier. Nous n’avons pas réellement fait notre rentrée, je ne suis nommé que depuis trois ou quatre semaines… bref, on n’a pas communiqué ». Fondateur de Goom Radio, ancien patron des programmes de NRJ, Roberto a reçu en cette belle matinée de sondages les bons signaux qu’il espérait. « Nous avions décidé de tout miser sur la matinale en début de saison, avec un Cyril Hanouna en grande forme. C’est l’homme qui monte, y compris à la télévision. Et sur Virgin, avec un million deux cent trente mille auditeurs par jour, sa matinale a gagné 200.000 auditeurs ! » C’était donc un très bon cheval.
 
Mais si la matinale est la locomotive, elle ne se suffit pas à elle-même. Roberto Ciurleo a commencé à travailler un par un sur tous les fondamentaux de la radio. Et ce qu’il annonce est explosif !
 
« Le problème de Virgin sur ces dernières années, c’est notamment d’avoir été en frontal avec NRJ. On ne peut pas être une pâle copie de quelque-chose qui brille si fort, et qui est si bien réalisé ! Mon deuxième défi, et il est en cours, consiste donc à repositionner le format de la radio sur la Pop. Ce registre n’est quasiment pas exploité en France alors qu’il est très fort ! Les quelques réglages que nous avons déjà opérés dans le Selector en ce sens sont déjà très prometteurs, puisqu’ils nous ont permis de récupérer les 25-35 ans que nous avions perdu ces dernières vagues ! »
 
Ce travail en profondeur sur les fondations de la marque va permettre  le lancement d’une nouvelle grille de programmes… en cours de saison « Nous allons lancer la nouvelle grille à l’occasion des Virgin Radio Fan du 8 décembre prochain, qui seront d’ailleurs retransmis sur D8. »
 

Pop, numérique et local !

Une grille avec laquelle Roberto veut actionner à fond deux puissants leviers d’audience : le numérique et le local ! « L’audience sur les supports numériques, que ce soit l’ordinateur ou le smartphone, est en plein développement, et Virgin en est absente. Or, cette audience (et NRJ en fait la brillante démonstration chaque soir avec Cauet) ramène des jeunes au média radio… Aujourd’hui, ce ne sont plus des chaines Hi-fi qu’ils achètent à la FNAC ! Pour développer les audiences, tous les players disponibles doivent être sollicités. »
 
Sur le local, Roberto Ciurleo a l’intention de frapper très fort. « Virgin possède en France un réseau formidable, le deuxième derrière NRJ en nombre de bureaux. Nous allons le faire fonctionner comme il se doit. D’abord, Paris sera totalement décroché toute la journée, de 9h à 20h et donnera un programme dédié à la capitale. Et ensuite le deuxième prime-time de la radio, le 16h-20h sera désormais donné en local. Le local, c’est la clef du succès ! »
 
Bref, Roberto is back, et il a l’intention de jouer la partie à fond : « Nous avons de formidables atouts. Virgin est la marque la plus jeune de France, elle est génétiquement liée à la musique (label discographique), et génétiquement liée au numérique (téléphonie mobile) ». Tout est possible !
 
Jean-Charles Verhaeghe myconseils.fr pour LLPR

Jean-Charles Verhaeghe
Spécialiste des notions de proximité, Jean-Charles est journaliste, consultant et formateur chez... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2012 - 20:31 Le Top pour Cauet sur NRJ

novembre-décembre 2016 | septembre-octobre 2016 | avril-juin 2016 | janvier-mars 2016 | novembre-décembre 2015 | septembre-octobre 2015 | avril-juin 2015 | janvier-mars 2015 | novembre-décembre 2014 | septembre-octobre 2014 | avril-juin 2014 | janvier-mars 2014 | Novembre-décembre 2013 | septembre-octobre 2013 | avril-juin 2013 | janvier-mars 2013 | novembre-décembre 2012 | septembre-octobre 2012


Le chiffre

36

La catégorie de radios où l’on trouve, en moyenne, les animateurs les plus jeunes sont les radios de catégorie B avec 36 ans de moyenne d’âge. A contrario, dans le périmètre des radios nationales de catégorie E et du service public, l’âge moyen des animateurs est le plus élevé avec 41 ans.












Toute l'actualité #radio de ce mercredi 24 mai. À lire : https://t.co/DnRudiiDrr
Mercredi 24 Mai - 18:38
Kiss FM (@KISSFMFRANCE) organise un "Kiss FM Live". https://t.co/4fTqrVKo1U
Mercredi 24 Mai - 09:01
Les radios Ferarock (@FERAROCK) à "Villette sonique". https://t.co/592hKyAWo4
Mercredi 24 Mai - 08:42





Le Magazine

#89 - Magazine La Lettre Pro N°89

Édouard Baer vous réveille avec Nova  €

La boîte à outils du programmateur musical  €

L’INA : des archives radio consultables par tous  €

Rhône FM, 100% valaisanne  €

Quel avenir pour les radios associatives ?  €

Contact FM : la radio comme à la télé  €

Speed Consulting by Rémy Jounin  €

Les radios américaines captent 10,5% du marché publicitaire local et progressent grâce au digital  €

Radio FG prend le soleil à La Réunion  €

Comment se lancer dans le podcast audio ?  €








Le Magazine

#88 - Magazine La Lettre Pro N°88

Journaliste sportif : le plus beau métier du monde  €

Ina : et voilà la septième promo !  €

HighConnexion innove dans la monétisation des jeux antenne  €

Nicolas Curien : "la bande FM est victime de son succès"  €

Facebook audio veut réinventer la radio  €

Lagardère et l’eldorado africain  €

Durand, maître-intervieweur  €

Europe 1 : une campagne qui roule !  €

Dans les coulisses de la journée Mouv’ à Lille  €