Les radios motivent les auditeurs à appeler le Premier ministre

Mercredi 23 Septembre 2015



L’ensemble des radios des groupes NRJ et RTL ainsi que les radios indépendantes membres du SIRTI, qui représentent la moitié de l’audience radio en France, se mobilisent et mobilisent leurs auditeurs face à la réforme des quotas francophones .



Un amendement a été adopté en commission à l’Assemblée Nationale, dans la nuit du mercredi 16 au jeudi 17 septembre. L'amendement vise à plafonner la diffusion des chansons francophones les plus plébiscitées par les Français à la radio.
"Cet amendement menace les radios et les chansons françaises que les auditeurs affectionnent. Les radios doivent rester libres. Libres de choisir la musique et les artistes qu'elles défendent. L’ensemble des radios du groupe NRJ (NRJ, Chérie FM, Chérie FM, Nostalgie, Rire & Chansons), le groupe RTL (RTL, RTL2, Fun Radio) et les 140 radios indépendantes membres du SIRTI appellent leurs auditeurs à se mobiliser pour défendre la liberté d'expression et ne laisser personne dicter la musique qu’ils souhaitent écouter".

A partir de ce jeudi 24 septembre, plus de 10 messages seront diffusés toute la journée sur toutes les radios des groupes NRJ, RTL ainsi que 140 radios indépendantes membres du SIRTI, pour alerter leurs auditeurs et leur demander d’appeler en masse le standard du Premier Ministre pour défendre leurs radios avec le slogan "A la radio, j'écoute ce que je veux" au 01-42-75-80-00". Le contenu éditorial des radios, les flashs d’information et les interventions des animateurs relayeront également toute la journée le message.

Les spots de l'opération

Spot Christine and The Queens ICI
Spot Maitre Gims ICI
Spot Calogero ICI


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Sabine Guilbart Lesourd le 24/09/2015 10:50
Ce commentaire est modéré. Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

2.Posté par Alain Leroy le 24/09/2015 11:36
Ce commentaire est modéré. Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

3.Posté par Louise Marie Michel le 24/09/2015 12:18
Ce commentaire est modéré. Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

4.Posté par Eric Adam le 24/09/2015 13:56
Ce commentaire est modéré. Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

5.Posté par Chimeno le 24/09/2015 23:59
Mon épouse est folle d'une radio visant les "nostalgiques". Je ne déteste pas, mais C'EST TOUS LES JOURS PAREIL ! on sait presque l'heure en entendant un titre... Il y a des chansons, françaises ou étrangères, qu'on entend tous les jours de l'année depuis 10 ans. Toujours la même du même artiste. Par contre il y a DES CHANTEURS QU'ON N'ENTEND JAMAIS : Richard Anthony, Sylvie Vartan, Dick Rivers, les Sparks, Johnny Cash, Duteil, Fanon, Vassiliu, Boby Lapointe, Guy Béart (dont le décès n'a même pas été évoqué, ou alors très discrètement !) et bien d'autres. Nougaro a fait son apparition mais on aura droit à Nougayork et rien d'autre pendant 1 an ! J'en ai un peu marre ! Un peu de variété, que diable ! Mon fils me dis pareil pour une radio pour plus jeunes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:41 Arrêt des Ondes Longues de France Inter