Les chiffres clés de la radio française

Jeudi 17 Décembre 2015



Il faut ici saluer le travail du CSA qui, deux fois par an, publie un imposant document intitulé "Les chiffres clés de l'audiovisuel français". L'édition du 2nd semestre 2015 offre bien sûr un focus sur l'industrie de la radio en France : fréquences, équipements, parts de marché, audiences, recettes... Voici ce qu'il faut en retenir.


Au 20 septembre dernier, le CSA comptabilisait 5 173 fréquences actives sur le territoire métropolitain pour 850 opérateurs. A lui seul, le service public représenté par Radio France disposait de 2 407 fréquences : 626 pour France Inter, 510 pour France Culture, 504 pour France Musique, 447 pour France Bleu, 279 pour France Info, 31 pour Mouv' et 10 pour Fip.
Les radios associatives  disposait de 1 101 fréquences (soit 21% du parc national) réparties entre 576 opérateurs. Les radios de catégorie B se partageaient 884 fréquences (soit 17% du parc) réparties entre 175 opérateurs.  Les 570 fréquences de catégorie C représentaient 11% du total des fréquences.

Enfin, 1 745 fréquences étaient occupées par les radios de catégorie D (soit 34% du parc) et les 873 fréquences revenaient aux radios de catégorie E que se partagent 5 opérateurs.
Rappelons que 211 services de radio diffusaient sur le territoire en n'utilisant pas les fréquences assignées par le CSA (14 services conventionnés et 197 services déclarés).

De 2010 à 2014, la télévision s’est affirmée comme premier média, devant la presse en forte baisse, et internet en forte hausse. La radio, l’affichage et le cinéma maintiennent leur part de marché publicitaire
De 2010 à 2014, la télévision s’est affirmée comme premier média, devant la presse en forte baisse, et internet en forte hausse. La radio, l’affichage et le cinéma maintiennent leur part de marché publicitaire

Au second semestre 2014, un individu d’un foyer peut accéder en moyenne à 10 équipements capables de recevoir la radio (en FM, par internet…). 39% des 13 ans et plus peuvent accéder à plus de 10 équipements "radio"
Au second semestre 2014, un individu d’un foyer peut accéder en moyenne à 10 équipements capables de recevoir la radio (en FM, par internet…). 39% des 13 ans et plus peuvent accéder à plus de 10 équipements "radio"

Entre la fin de l’année 2013 et la fin de l’année 2014 la durée d’écoute quotidienne moyenne de la radio par auditeur de plus de 13 ans a diminué d’une minute, soit 2h55 contre 2h56
Entre la fin de l’année 2013 et la fin de l’année 2014 la durée d’écoute quotidienne moyenne de la radio par auditeur de plus de 13 ans a diminué d’une minute, soit 2h55 contre 2h56

En semaine, plus de la moitié du volume d’écoute de la radio (51%) se fait hors domicile
En semaine, plus de la moitié du volume d’écoute de la radio (51%) se fait hors domicile

 

Les dix premières stations en termes d’audience cumulée en septembre-octobre 2015 et leur évolution depuis 10 ans
Les dix premières stations en termes d’audience cumulée en septembre-octobre 2015 et leur évolution depuis 10 ans

Les dix premières stations en termes de parts d’audience en septembre-octobre 2015 et leur évolution depuis 10 ans
Les dix premières stations en termes de parts d’audience en septembre-octobre 2015 et leur évolution depuis 10 ans

Evolution des parts d’audience agrégées des principaux groupes radiophoniques et du groupement Les Indés Radios
Evolution des parts d’audience agrégées des principaux groupes radiophoniques et du groupement Les Indés Radios

En 2014, les recettes publicitaires nettes en radio ont atteint 726 millions d’euros, en baisse de 1,3% par rapport à 2013, pour une part de marché publicitaire stable de 7% dans l’ensemble plurimédias
En 2014, les recettes publicitaires nettes en radio ont atteint 726 millions d’euros, en baisse de 1,3% par rapport à 2013, pour une part de marché publicitaire stable de 7% dans l’ensemble plurimédias

Stabilité des parts de marché publicitaires brutes des principaux groupes radiophoniques nationaux et du groupement Les Indés Radios depuis 2011
Stabilité des parts de marché publicitaires brutes des principaux groupes radiophoniques nationaux et du groupement Les Indés Radios depuis 2011


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:22 "Concert Très Très Privé" sur RTL2