Les auditeurs vont redécouvrir la Maison de la radio

Mercredi 8 Octobre 2014



Après quatre années de travaux, Radio France va célébrer les 14, 15 et 16 novembre prochains, la réouverture au public de la célèbre Maison de la radio. Un lieu qui a subit une imposante rénovation pour un coût de 350 M€. Hier matin, le président de Radio France, Mathieu Gallet, présentait ce que sera désormais cette nouvelle Maison de la radio...
Le public va donc pouvoir s’approprier le lieu puisqu’il y aura largement accès. D'ailleurs, le slogan le revendique : "Passez quand vous voulez".


Passez voir la rue intérieure nouvellement créée qui sera en libre d’accès. Passez voir les spectacles qui permettront d’accueillir 120 000 visiteurs qui assisteront à 200 événements musicaux. Soyez aussi parmi 60 000 visiteurs qui assisteront aux émissions en public. Car chaque semaine, près de 20 émissions seront ouvertes au public. Ajoutez les quelque 100 000 scolaires attendus chaque année. 70 000 visiteurs assisteront à des événements originaux. Au total, ce sont près de 300.000 personnes qui seront accueillies chaque saison dans cette nouvelle Maison de la radio.
Le but ? est de faire venir les auditeurs fidèles, mais aussi un nouveau public renouvelé autour d’une offre, elle aussi, renouvelée.

Un site dédié

La Maison de la radio est donc un nouveau moyen de rencontrer le public. Elle a désormais son propre site internet (maisondelaradio.fr) qui met déjà en avant ses événements, ses rendez-vous et ses coulisses : l’offre des concerts, les émissions en public...  et intégrera également un service de billetterie avec inscription en ligne. Le visiteur pourra entrer librement dans la Maison. Il va pouvoir parcourir entre autres, une nouvelle rue intérieure qui traversera, du nord au sud, ce lieu, fondé en 1963, qui accueille le service public de Radio France.

Et maintenant, les économies

Les orchestres de Radio France (le philharmonique, le National de France, le cœur de Radio France et la maitrise) vivaient à l’extérieur. Ils vont réintégrer la Maison de la radio. Pour Jean-Pierre Rousseau, le directeur de la musique à Radio France : "Nous avons la chance d’avoir deux orchestres pour que l’offre en direction de tous les publics soit la plus large possible, plus complémentaire, plus harmonieuse. Il y a assez de musique pour tout le monde. Il faut se réorganiser pour que, dans deux ans, la question des deux orchestres ne se pose plus, car elle sera naturelle. Il n’est pas question de réduire le personnel qui travaillera avec ces orchestres, on est déjà un peu juste. Par contre, il faut réduire les frais, ce que l’on étudie. Par exemple, à Paris, les salaires versés aux très grands artistes sont plus élevés qu’ailleurs en Europe. On est un peu le tiroir-caisse de l’Europe. Il faut que cela change. On va aussi faire des économies en ne louant plus des salles extérieures pour nos orchestres".
Justement, le nouvel auditorium, issu de la fusion des anciens studios 102 et 103 offre désormais "une magnifique salle" de 1 461 places. Il a couté environ 35 M€, soit 10% de plus que le devis initial. Le Studio 104 a lui aussi été rénové et il permet d’accueillir 850 personnes.

Un orgue de... 30 tonnes

Pour l’anecdote, deux orgues étaient installés dans le 102 et le 103. Ils ont été démontés et donnés à deux églises, l'une à Versailles, l'autre à Lille. Il n’était pas possible de les conserver intacts pendant la durée des travaux. Un nouvel orgue est donc installé dans ce nouvel auditorium : 30 tonnes, 12 mètres de large, 5 000 tuyaux. Il disposera de deux consoles, une manuelle et une électronique qui permettront à l’organiste de jouer avec l’orchestre. Il intégrera même des commandes vocales qui pourront être utilisées par des non-voyants. Mais la mise en place de cet orgue a pris du retard et il ne sera prêt qu’à la rentrée 2015.


Serge Surpin
Journaliste spécialisé média, photographe et ancien Co-créateur de Satellifax. Gérant de SatMag.... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille