La Lettre Pro de la Radio & des Médias


Les Indés du Sud-Est très remontés contre RMC

Jeudi 18 Juin 2015



En cause ? La diffusion de publicités locales sur les fréquences FM de RMC autour de Nice, Cannes, Saint-Tropez. Ce qui est évidemment totalement interdit. Patrice Sidrac, le patron de Kiss FM, a alerté le régulateur il y a déjà quelques semaines. De son côté, Frank Lanoux, le DG de la station ex-monégasque, nous indique que le problème sera définitivement solutionné d’ici peu.


L'émetteur monégasque de RMC est automatiquement repiqué sur les fréquences du Sud en cas de prblème satellite.
L'émetteur monégasque de RMC est automatiquement repiqué sur les fréquences du Sud en cas de prblème satellite.
L’affaire commence il y a deux ou trois mois. En tournant le bouton de sa radio sur RMC, Gérard Valette (directeur entre autres de Nice Radio) a la surprise d’entendre une page de pub locale à Fréjus. A 9h20 du matin. Et il constate que ces écrans pub locaux sont réguliers et que ça se poursuit jour après jour. Alerté, Patrice Sidrac, le directeur de Kiss FM, constate avec étonnement que la même chose se produit sur sa zone.
 

"Nous avons repéré ces écrans sur toute la zone  Nice, Cannes, Fréjus, Saint-Tropez… Globalement l’Est Var, peste-t-il. C’est totalement interdit ! RMC est une radio de catégorie E, et c’est totalement exclu de sa convention ! Et par les temps qui courent, le marché publicitaire est trop serré pour qu’on puisse tolérer ça !". Patrice Sidrac alerte donc illico le CTA de Marseille. "Le CTA a constaté la chose, et a fait remonter l’info au CSA. RMC a été interpellée, et a  prétexté un problème technique qui allait être réglé très rapidement".

Repiquage de signal monégasque

Les Indés du Sud-Est très remontés contre RMC
Mais les semaines passent, et rien ne bouge. Très agacé, Patrice Sidrac appelle à nouveau le CTA. "Le président est lui aussi en colère. Et il m’indique qu’il appelle directement le DG de RMC. Mais voilà : les semaines passent, et rien ne bouge ! Aux dernières nouvelles, RMC a répondu que c’est bel et bien un problème technique qu’il faudrait un mois à solutionner. Un mois ? Ça serait solutionné en juillet, pendant les vacances ? J’ai peine à le croire !" fulmine-t-il.
Contacté par La Lettre Pro de la Radio, Frank Lanoux nous a donné son explication. "C’est effectivement un problème technique : lorsque le signal satellite ne passe pas, les émetteurs repiquent directement le signal sur la fréquence Monégasque de RMC, sur laquelle nous commercialisons de la publicité. Rien de plus. Nous allons donc radicalement modifier ce système, qui ne fonctionne pas, et il n’y aura plus jamais de problème.".
C’est dit.
 


Jean-Charles Verhaeghe
Spécialiste des notions de proximité, Jean-Charles est journaliste, consultant et formateur chez... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 21:17 Que nous dit la RNT à Lyon, Lille et Strasbourg ?