Les Indés Radios se balladent le Week-end

Mercredi 14 Janvier 2015



Et le week-end? Cette deuxième partie du sondage Médiamétrie, moins puissante, moins glorieuse sur les audiences radio, est pourtant riche d'enseignements sur ce que les français écoutent en brunchant paresseusement dans leur cuisine, sur le chemin des courses, en ballade, ou... en passant l'aspirateur.


week_end_126000.png Week-end_126000.png  (487.65 Ko)

Les français écoutent nettement mois la radio le week-end. Media de la mobilité, media de l'action et media actif, il perd naturellement un de ses plus puissants spots d'écoute: la voiture. On se déplace moins, on se déplace moins loin: on écoute moins la radio en mobilité que le reste de la semaine. CQFD.

N'empêche que 69% des français de 13 ans et plus continuent de la fréquenter, avec une durée d'écoute tout à fait respectable de 2h37.

Première grande surprise lorsqu'on observe les audiences du samedi et du dimanche: RTL subit un très spectaculaire trou d'air, puisqu'elle n'est plus écoutée "que" par 8,4 % des auditeurs. Dans la famille des généralistes, c'est Inter qui prend la première place, avec 9% d'audience cumulée et 11,7 de PDA.

Radios de rendez-vous

Chez les musicales, la hiérarchie est respectée. NRJ, qui demeure premère de loin ans sa catégorie, subit exactement le même fléchissement d'audience que sa grande rivale généraliste, en s'écrasant à 8,6% d'AC. Globalement, la famille perd plus de 10 points d'audience le week-end.

Chez les thématiques, les audiences sont plutôt stables, à l'exception notable de France-Info. France Culture ne perd que 0,4 % d'audience, France Musique 0,1% et Radio Classique 0,2%. Nous sommes évidemment dans un espace-temps totalement... culturo-compatible.

Et les programmes locaux? Pas de trou d'air non plus chez les associatives, qui sacrifient 0,2% d'AC sur le "congé de fin semaine". Nous sommes là encore sur des radios de rendez-vous, offrant souvent des programmes qui s'accordent avec l'esprit de relâchement et de découverte qui est celui du week-end.

Chez Les Indés Radios, l'audience fléchit naturellement les samedi et dimanche. Le groupement perd 2,5% d'audience cumulée. Sauf que proportionnellement, grâce à sa grande proximité avec l'audience (il s'agit du groupement des radios régionales et thématiques indépendantes), il perd beaucoup moins que les principales autres familles.

Résultat: le Groupement Les Indés Radios atomise absolument tout le monde, à la fois en audience cumulée (13,5) et en part d'audience (11,9) le week-end.

Jean-Charles Verhaeghe
Spécialiste des notions de proximité, Jean-Charles est journaliste, consultant et formateur chez... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap