Les Indés Radios : le top 10

Jeudi 25 Juillet 2013



Les Médialocales sont tombées en début d’après-midi. Ces chiffres d’audience viennent sanctionner toute une année d’efforts pour les radios régionales. Chez les Indés Radios, le "top 10" fait apparaître de belles surprises et consacre les radios de l’ouest !


Les Indés Radios : le top 10
Alouette en première place, Hit West en 4ème : l’élite des radios régionales indépendantes tutoie l’Atlantique et réunit chaque jour plus de 800.000 auditeurs fidèles. Tout est déjà dit : les radios régionales aujourd’hui en France n’ont plus aucun complexe à avoir en face des grands réseaux nationaux. Et la concurrence régionale stimule l’audience. C’est en tout cas ce que semblent nous dire ces deux belles machines.

Alouette est donc désormais la radio régionale qui apparait deux fois par an (en moyenne) dans les sondages nationaux pour dépasser les 540.000 auditeurs/jour. Elle s’équilibre, en moyenne annuelle, très près des 475 000 auditeurs/jour. Magnifique démonstration de la puissance du local. Hit West a beau être sur plusieurs département en concurrence frontale avec  Alouette, elle gagne elle aussi une audience confortable et s’équilibre à 327.300 auditeurs/jour.
Entre ces deux régionales se trouvent Latina (n°2 du top 10) et Oui FM (n°3), deux très belles multi villes qui ont osé prendre une certaine dose de risque en formulant des programmes de caractère. En osant programmer une autre musique.

La cinquième du classement, FG, a eu à batailler dur contre "banalisation" de la scène électro-dance sur laquelle elle s’était construite dans les années 90. Le combat est rude, mais son audience demeure solide, malgré une légère baisse compensée par de bons résultats en région. A la sixième place, ADO pâtit du marasme de l’audience des musicales à Paris.

Au septième rang de notre top 10 se trouve Contact. Le grand réseau du Nord doit affronter les mêmes difficultés que sa consœur Radio FG, c'est-à-dire un univers musical et une scène largement surexposés aujourd’hui, alors qu’ils étaient hier encore quasiment exclusifs.
En huitième position, la lyonnaise Scoop, dont l’audience est stable (en légère baisse) prouve que la capitale des Gaules sait aussi comment murmurer à l’oreille de ses auditeurs.
Encore une belle démonstration de la vitalité des radios du Groupement : la neuvième place est occupée par Générations, un format Rap & Rn’B audacieux et créatif qui a réussi dans le courant de la saison à faire trembler quelques géants de la scène.
Enfin, la dixième place est quand à elle occupée par une radio qui attend de trouver un nouvel élan : Sud Radio.


Jean-Charles Verhaeghe
Spécialiste des notions de proximité, Jean-Charles est journaliste, consultant et formateur chez... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 18:34 Launch of the Dot-radio by the EBU