Les Indés Radios : "la RNT est l'avenir de la radio"

Mercredi 22 Avril 2015



Alors que la Norvège vient d’annoncer l’extinction de la FM en 2017 et la généralisation de la RNT comme mode de diffusion de la radio, Les Indés Radios saluent cette décision et encouragent la France à s'en inspirer. Pour le président du groupement : "nous ne devons pas rester un village Gaulois en Europe".


La Norvège est donc le premier pays européen à se décider pour le tout numérique (Lire ICI). Partout en Europe et dans le monde, la RNT gagne des voix : 20 pays disposent de services de RNT et 15 pays procèdent à des expérimentations. En Norvège, il faut dire que le ministre  de la culture Thorhild Widvey, cité par Le Figaro, s'appuie sur de solides arguments : "les auditeurs auront accès à des programmes plus divers et pluralistes, et profiter d'un meilleur son".
Les coûts de diffusion ont été également été divisés par 8 selon le ministère.

Pour Jean-Eric Valli, président des Indés Radios : "La RNT est essentielle. Nous saluons la décision prise par la Norvège. La France doit s’en inspirer même si nous ne sommes pas pour l’extinction de la FM. Nous ne devons pas rester un village gaulois en Europe et obérer le futur de la radio sous prétexte que certains acteurs  du paysage audiovisuel ont peur de la concurrence qu’amènerait la RNT ! Internet n’est pas le seul moyen, d’ailleurs, nous serons bientôt un des rares pays où  des décisions concernant la RNT ne sont pas prises.  Plus de 100 radios indépendantes émettent déjà en RNT à Paris, Marseille ou Nice. Il est temps que la RNT soit une réalité partout en France comme c’est déjà le cas en Europe".

Des questions encore sans réponses

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel avait annoncé dans son rapport remis le 21 janvier dernier vouloir poursuivre le déploiement de la RNT en France dans les zones frontalières et dans celle où l'offre en FM est rare. Les Indés Radios demandent la poursuite de son engagement, la précision du choix des zones et leur nombre, ainsi que le rythme des appels à candidatures. Où en est-on ? Quand la RNT deviendra-t-elle enfin une réalité conséquente en France ? Beaucoup de questions restent encore aujourd'hui sans réponses...


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT