Les Indés Radios au secours du SIRTI

Lundi 24 Février 2014



Réponse du Berger à la Bergère, le groupement Les Indés Radios (qui fédère 126 stations indépendantes) a répondu au Bureau de la Radio qui veut "en finir avec les manipulations du SIRTI". Pour les indépendantes, le Bureau de la Radio tente "de masquer une réalité indéfendable".


La réponse ne s’est pas faite attendre. Cette fois-ci, c’est le GIE Les Indés Radios qui monte au créneau : "Les Indés Radios, 8.5 millions d'auditeurs quotidiens, rejoignent le Sirti pour réclamer le maintien d'une loi anti-concentration qui a fait ses preuves et un rattrapage sur 1000 fréquences FM supplémentaires".
Pour le Groupement (fondé il y a 21 ans et qui a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 165 M€) : "empêcher les groupes nationaux d'absorber des radios indépendantes de catégorie B ne protège en aucun cas le secteur indépendant auquel le CSA a attribué des fréquences aussi bien en B, C, D que E".

"L'absorption de radios indépendantes de catégorie C, D et E, possible dès lors que le plafond anti-concentration serait remis en cause, marginaliserait l'audience de ce groupement et réduirait à néant la part de chiffre d'affaires national des radios restantes. Ce qui remettrait en cause la viabilité de l'ensemble du secteur indépendant, B comprises".

Le groupement Les Indés Radios en profite pour rappeler que "le Bureau de la radio représente avec 4 groupes 60% des fréquences alors que le secteur indépendant en entier n'en représente que 15% avec 130 radios et qu’il a refusé le développement en Radio Numérique Terrestre qui lui aurait permis de développer de nouveaux projets sans nécessité d'absorber les fréquences FM attribuées à leurs confrères indépendants".


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille