Les "France Bleu" vont-elles changer de noms ?

Mercredi 22 Juillet 2015



Hier, toute la journée, le SNJ Radio France a live-tweeté une partie des orientations stratégiques de Radio France débattues lors d'un Comité Central d'Entreprise. Si le plan de départs volontaires (qui concernerait 350 collaborateurs) a semble-t-il catalysé l'attention des participants, élus et syndicats ont également abordé la future stratégie de France Bleu.



D'abord, et c'est plutôt une bonne nouvelle dans une période ou plusieurs micro-locale de France Bleu ont récemment et définitivement baissé leur rideau : "la création de France Bleu Lyon est envisagée en prenant des fréquences de France Musique ou en réponse à un appel à candidature du CSA". Autre nouvelle : "Il n’y a pas de suppression de postes envisagés pour les locales mais des redéploiements entre stations".
Mais avec la récente actualité de la fusion des régions et du redécoupage territorial, les stations locales de Radio France seront-elles amenées à modifier leur nom ? "Il y a une réflexion sur le redécoupage possible des régions et sur les noms de certaines stations" mentionne le compte Twitter du SNJ.

Toujours selon ce live-tweet du SNJ Radio France, on aura également appris que "l’objectif d’audience de Mouv' est de 1% à mi-2016. En cas de non atteinte, la diffusion hertzienne (31 fréquences) serait repensée".
Enfin, "Radio France n’émettra plus en ondes moyennes à la fin de l’année pour faire des économies" et "Radio France abandonne les ondes longues au 31 décembre 2016". "L’arrêt de la diffusion des ondes moyennes et ondes longues permettra d’économiser 13 millions d’euros".









Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap