Le vrai coup de mou de RTL

Mardi 22 Avril 2014



Si RTL indique ce matin "affirmer son leadership en Île-de-France en part d'audience comme en quart d’heure moyen", la station de la rue Bayard en oublierait presque de mentionner l'essentiel : une perte de 2 points d'audience cumulée et une perte de 2.1 de sa PDA.


La station est confiante. C'est tout du moins l'impression qu'elle donne ce matin dans un communiqué suite à la publication de l'enquête 126 000 IDF : "Après avoir confirmé son leadership en France, RTL affirme également son leadership en Ile-de-France, en part d'audience comme en quart d’heure moyen. C’est la 34ème vague pour laquelle RTL s’installe comme leader en Ile de France sur ces deux indicateurs. Ces indicateurs prouvent la force et la qualité des programmes de RTL ; les auditeurs restent sur la durée à l’écoute de la station avec une durée d’écoute de 2h13".

Obliger à bouger

Si le marché des Généralistes perd 0.8 en douze mois (de 37.1 à 36.6), cette baisse entraîne avec elle les programmes de RTL qui rassemblent désormais et quotidiennement 1 085 000 Franciliens. Il faut bien y voir là, une certaine nuance... Mais si la stabilité, de cette "radio patrimoniale" était, il y a encore peu de temps, la stratégie des équipes de RTL, il semblerait que les repères qu'elle avait installé sur sa grille soient dorénavant condamnés à évoluer. Autrement dit, RTL devra prendre des risques. Son pari ?  Faire bouger les lignes mais avec tous les dangers que cela supposent. On a rien sans rien...


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille