Le signal horaire restera sur le 162 kHz de France Inter

Mercredi 21 Décembre 2016



L’Agence nationale des fréquences (ANFR) a été missionnée par le Gouvernement pour maintenir la diffusion du signal horaire après l’arrêt de France Inter GO fin décembre. Ce service est en effet largement utilisé dans des secteurs clés de l’industrie française pour synchroniser plus de 200 000 horloges.


France Inter en Grandes Ondes (GO), diffusée sur l’ensemble du territoire métropolitain sur la fréquence 162 kHz à partir du site TDF d’Allouis (Cher), s’arrêtera fin décembre 2016. Depuis 1977, la fréquence de France Inter transmet également un signal horaire de référence élaboré à partir d’horloges atomiques. Ce signal est inaudible mais, lorsqu’il est capté par un appareil approprié, il fournit l’heure légale française. 

Certaines entreprises assurant une mission de service public, comme la SNCF, Enedis ou Aéroports de Paris, mais aussi des collectivités locales, ont recours à ce signal pour synchroniser des horloges de lieux publics, des panneaux d’information, des systèmes de commandes de l’éclairage public ou encore la synchronisation des horodateurs.

Ce service de radio-synchronisation sur la fréquence 162 kHz fournit une référence de temps d’une précision très élevée et d’une grande fiabilité. Il a l’avantage de pouvoir être mieux reçu dans des espaces intérieurs que d’autres bases de temps, comme celles du GPS ou des réseaux de téléphonie mobile.
Le Gouvernement a souhaité maintenir la diffusion de ces signaux horaires après l’arrêt des programmes de France Inter. Dans ce cadre, il a missionné l’ANFR pour qu’elle organise le maintien de cette diffusion à compter du 1er janvier 2017. L’ANFR, en lien étroit avec TDF, la CFHM (Chambre française de l’horlogerie et des microtechniques), et les principaux usagers du signal, réalisera à partir de début 2017 des tests pour ajuster les paramètres de diffusion du signal horaire.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 28 Juillet 2017 - 08:19 Skyrock : première radio musicale à Paris