Le riche parcours de Bruno Labouré €

RENCONTRE



Dans les locaux de Couleur 3 à Lausanne. © Bruno Labouré
Dans les locaux de Couleur 3 à Lausanne. © Bruno Labouré

Bruno Labouré fait partie de cette génération de professionnels qui depuis 1981 ont pu goûter à l'effervescence des jeunes radios locales privées, à la polyvalence dans un paysage FM en construction, puis au confort des grands réseaux installés.
Évoquant ses "35 années de joyeusetés dans le métier", de ses débuts sur Radio Panoramic à Lyon en 1981, jusqu'à son expérience de responsable de la coordination d'antenne et de la production de Mouv' jusqu'en septembre dernier, il retient la chance d'avoir participé à quelques-unes des aventures radio les plus formatrices et les plus enrichissantes humainement.
À commencer par les premières années d'Europe 2 auprès de Marc Garcia. "C'est très important pour moi d'avoir eu la chance de bosser avec un homme comme Garcia. Un pur génie, avec qui j'ai énormément appris. Malheureusement, c'est une catégorie d'hommes de radio qui est en voie de disparition, si elle n'a pas déjà totalement disparu d'ailleurs."

Dans la continuité du format adulte d'Europe 2, Labouré officie ensuite sur RFM lorsqu'elle devient "la radio en or", puis après une saison aux après-midi de RTL2, il souhaite changer d'univers musical. "J'étais très attiré par ce que faisait Oüi FM, j'ai tenté ma chance." Il y restera neuf années. Il marque notamment les esprits en incarnant les nuits de la station rock sous le pseudonyme de Sarazin. "L'avantage de la nuit, c'est qu'on ne te met pas la pression, et c'est très plaisant d'être moins contraint par un format rigoureux, du coup j'étais en freestyle !"
À Oüi FM, il est également responsable au début des années 2000 du multimédia pour l'ambitieux portail Ouirock.com. "Une vraie usine à gaz, avec plus de 10 personnes qui travaillaient là-dessus à l'époque, et énormément de concerts filmés et mis en ligne. On était dans la fameuse première bulle internet et le début du streaming audio-vidéo. Mais on était un peu trop en avance, les débits n'étaient pas assez forts, et tout cela coûtait beaucoup d'argent pour des résultats insuffisants. Ça a duré un an."

Accès payant
Attention, si vous êtes abonnés le message ci-dessous ne vous concerne par, merci d'entrer votre login et votre mot de passe en cliquant ici.

Pour vous abonner et bénéficier de 3 mois à 1€/mois cliquez ici. Vous avez demandé d'accéder à un service payant. Vous pouvez être dans l'un des cas suivants :


1 - Achat de PDF ou d'articles
--------------------------------------------------------
Cliquez sur le bouton "PAYPAL" pour acheter un PDF ou accéder à un article.

2 - Rubrique Emploi
----------------------------
Cliquez sur le bouton "PAYPAL" pour déposer une annonce emploi.

En cliquant sur ce lien vous accéderez à une interface vous permettant de payer par Carte Bleu ou par PayPal puis vous reviendrez sur le contenu que vous avez commandé. En cas de problèmes, n'hésitez pas à nous contacter au 05 55 18 03 61 ou abonnement@lalettre.pro

Le riche parcours de Bruno Labouré
Rédigé le Lundi 11 Juillet 2016