Le président du Bureau de la Radio Michel Cacouault est décédé

Mardi 23 Août 2016



Homme de médias par excellence, de l'affichage à la radio, Michel Cacouault, président du Bureau de la Radio, a été tué dans un accident de voiture ce mardi matin à Anglet (64).


Il est qualifié comme un "pilier des médias en France". Michel Cacouault, âgé de 70 ans, est mort ce mardi matin dans un accident de la circulation à Anglet dans le Pays Basque, où il passait ses vacances, selon Sud Ouest. Michel Cacouault, était président du Bureau de la Radio, l'un des principales syndicats de radios privées.

Durant sa riche carrière dans les médias, il aura, notamment, dirigé la régie publicitaire de Sud Radio Toulouse, mais également Europe Régies (ancêtre de Lagardère Active Publicité), IP France (groupe RTL). Il aura également été membre de l'Autorité de Régulation Profesionnelle de la Publicité (ARPP).
«Michel était un homme d'une grande compétence et quelqu'un de très drôle, truculent et généreux. Il m'a fait confiance alors que j'étais très jeune, ce qui m'a donné confiance dans le métier», a réagit Constance Benqué, présidente du conseil de surveillance de Lagardère Publicité, sur le site du Figaro.


François QUAIREL
Consultant formateur radio / digital - Formation "réseaux sociaux" pour pros de la radio :... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:39 Radio Jerico a besoin de 70 000 euros