Le numérique s’invite dans toute la Suisse

Mercredi 15 Février 2017



En Suisse, depuis la mesure de l'an dernier, l'utilisation de la radio numérique a progressé de 5 % et l'utilisation de la radio analogique a diminué dans la même proportion. La radio numérique représente actuellement plus de la moitié (54 %) de l'utilisation radio totale. Si son évolution doit encore être suivie, elle a clairement perdu en intensité.


Le DAB+ s'établit à 26 %. Un chiffre qui n'évolue pratiquement plus. Les jeunes, en particulier, boudent cette technologie. La radio IP continue de gagner du terrain. En Suisse alémanique, on continue de privilégier le DAB+. Et les deux autres régions lui emboîtent peu à peu le pas. L'utilisation du DAB+ dans les voitures n'enregistre qu'une faible progression. Outre les postes fixes classiques, l'autoradio reste l'un des derniers bastions des OUC. La part du lion DAB+ revient aux postes radio fixes (71 % de l'utilisation totale).
Le démarrage de la prochaine grande campagne de communication 2017-2018 en faveur du DAB+ devrait redonner un avantage au broadcasting numérique.





Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >