Le journalisme est sous le feu des critiques

Mercredi 29 Mars 2017



Alors que le paysage médiatique continue à être secoué par l’évolution technologique et la polarisation politique, plus de 200 experts des médias se sont réunis le 23 mars dernier au siège de l’Unesco pour débattre des défis partagés et des perspectives d’avenir.



Le colloque Le journalisme sous le feu des critiques : relever les défis contemporains a donné lieu à des débats animés avec des chercheurs en sciences sociales, des journalistes et des représentants des compagnies de médias sociaux et des organisation de développement des médias autour de quatre tables rondes. Les sujets abordés allaient de la montée des politiques identitaires aux menaces sur les modèles économiques, les réponses à la diffusion des "fausses nouvelles", le rôle des plates-formes de médias sociaux et l’importance de la formation au journalisme et de l’éducation aux médias et à l’information.

Dans son allocution d’ouverture, la directrice générale de l’Unesco Irina Bokova a expliqué que l’événement s’inscrit dans l’esprit du mandat de l’Organisation de promouvoir la liberté d’expression et "d’être un laboratoire d’idées" fournissant "un forum pour le débat sur les questions sensibles du jour".

Fournir un espace de dialogue

Le rôle du journalisme pour fournir cet espace de dialogue sera au centre de la célébration cette année de la Journée mondiale de la liberté de la presse, qui a pour thème Des esprits critiques pour des temps critiques : le rôle des médias dans la promotion de sociétés pacifiques, justes et inclusives.
Le colloque "Le journalisme sous le feu des critiques" était organisé par la Division pour la liberté d’expression et le développement des médias de l’UNESCO avec le soutien du Programme international pour le développement de la communication, de l’Association mondiale des journaux et des éditeurs de médias d’information (WAN-IFRA) et des gouvernements de la Finlande, la Lettonie, la Lituanie, la France, la Suisse et des Pays-Bas.
 


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 27 Avril 2017 - 12:20 Paris : 232 000 auditeurs pour FIP