Le faux journaliste de France Culture dispensé de peine

Lundi 29 Juin 2015



Il avait toujours rêvé de devenir journaliste mais la vie en a décidé autrement. Pas lui ! Âgé 55 ans, il écumait pourtant les festivals de musique en se faisant passer pour un journaliste de France Culture et avait même réalisé des fausses interviews afin de rencontrer des vedettes...


Le tribunal correctionnel de Paris a dispensé de peine, jeudi, un homme de 55 ans qui écumait les festivals de musique en se faisant passer pour un journaliste de France Culture afin de rompre son isolement. Le faux journaliste, poursuivi pour escroquerie et usurpation de titre, avait déjà eu, au civil, à verser 2 000 euros de dommages et intérêts et 500 euros pour les frais de justice à Radio France.
Pendant ses vacances, ses week-ends, le quinquagénaire  se faisait payer ses frais de transport, hébergement, restauration par les organisateurs de festivals auxquels il se rendait sous un faux nom. "Le but, c'était de rencontrer des vedettes, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Julien Clerc, Maxime Le Forestier" relate l'AFP.

La découverte des faits en 2010 et sa garde à vue, avaient été pour lui un traumatisme. Auditeur assidu de France Culture depuis ses 15 ans, l'auditeur se trouvait alors à un festival à Lorient (Morbihan). Il avait quitté précipitamment l'hôtel après qu'on lui eut demandé sa carte de presse. Muni de son magnétophone, il réalisait des interviews, parfois même en anglais, et réécoutait les cassettes, "en souvenir". Celles-ci s'entassaient dans le désordre de son appartement, encombré de coupures de journaux, de photos d'artistes...


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille