Le adblocker est très apprécié par les internautes

Mardi 21 Février 2017



Le "Ad blocking" ? Un phénomène bien ancré en France qui touche deux fois plus d'utilisateurs que la moyenne mondiale. Selon l'étude Connected Life 2017 de Kantar TNS, près d'un internaute sur cinq (18%) dans le monde déclare avoir installé un adblocker. Un phénomène qui culmine en Europe (30%) alors qu'il se révèle moins prégnant en Asie (16%) et moins encore au Moyen Orient et en Afrique (6%).



Avec 34% d'utilisateurs d'adblockers, la France est, tout comme l'Allemagne (39%), un des "grands pays économiques" où le phénomène est le plus accentué : Etats-Unis 25%, Royaume-Uni 27%, Chine 21% et Japon 13%. Elle se situe d'ailleurs au-delà de la moyenne européenne. Des chiffres que corroborent d'autres résultats de l'étude. C'est en Europe (39% vs 34% dans le monde), et notamment en France (46%) que le sentiment "d'être poursuivi par les marques sur internet" est le plus marqué ; quand dans le même temps, l'enthousiasme des Français  à l'égard du "brand content" se révèle moindre que dans d'autres régions.

Personnalisation et contenus sociaux

Dans ce contexte, il reste de réelles opportunités pour les marques d'interagir avec leurs publics sur internet : adresser des messages personnalisés : une proportion significative des utilisateurs d'adblockers (30% en Europe, 21% en France) reste favorable à des  "publicités adaptées à leurs goûts et centres d'intérêts" et communiquer sur les réseaux sociaux : en France, 72% des internautes équipés d'adblockers utilisent au moins une plateforme sociale toute les semaines.
 


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Avril 2017 - 09:17 Une nouvelle signature pour France Culture

Vendredi 21 Avril 2017 - 09:00 RTL progresse encore