Le SNRL, première organisation française à rejoindre Smartradio

Mercredi 26 Novembre 2014



Le Syndicat National des Radios Libres (SNRL) rejoint l'initiative Smartradio portée par l'EBU (UER) et visant à influer sur les fabricants de tablettes et smartphones afin d'imposer l'ajout d'une puce permettant la réception gratuite de la RNT dans ces nouveaux récepteurs.



Smartradio a pour objectif de permettre le déploiement de la radio hybride en visant notamment les récepteurs qui prennent de plus en plus de place dans le quotidien des jeunes auditeurs, ces récepteurs qui remplacent à la fois le walkman, la chaine hi-fi de salon et le radio-réveil : les smartphones.
Portée par l'EBU (UER), Smartradio est une initiative européenne de lobbying qui cherche à
regrouper le plus grand nombre d'opérateurs radios, privés et publics, à travers l'Europe afin d'obtenir gain de cause auprès des fabricants de smartphones dans les meilleurs délais

Pierre Boucard est chargé du spectre et des innovations technologiques au SNRL
Pierre Boucard est chargé du spectre et des innovations technologiques au SNRL
Alors que le CSA devrait livrer sous quelques jours son pré-rapport sur l'avenir numérique de la radio, "il est à présent nécessaire d'affirmer que des solutions existent pour permettre à la RNT d'être présente dans les smartphones. Le SNRL appelle l'ensemble des groupes de radios privés et public français, ainsi que leurs représentants, à suivre son exemple et à rejoindre ce mouvement européen qui n'est motivé que par le bon sens" indique le SNRL.
Pour Pierre Boucard, Délégué National au SNRL : "la RNT dans les smartphones c'est l'intérêt de toutes les catégories de radios, c'est l'intérêt de l'avenir du média radio en Europe et dans le monde ; c'est l'assurance du maintien d'un modèle".
 


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap