Le SIRTI interpelle Olivier Schrameck

Lundi 20 Janvier 2014



Dans le journal Le Monde daté de ce 21 janvier, jour des voeux à la presse de la Ministre de la Culture et de la Communication et des voeux du CSA. le SIRTI (Syndicat Interprofessionnel des Radios et Télévisions Indépendantes) publie une page interpellant Olivier Schrameck et l’ensemble des Conseillers du CSA.



Une menace sur les PME éditrices de radios indépendantes

Le 11 décembre dernier, le CSA a pris la décision de modifier la méthode de calcul du plafond de concentration en radio. "Cette décision ouvre la voie à un nouvel épisode de concentration dans le média radio et menace nos PME éditrices de radios indépendantes, le pluralisme et la diversité audiovisuels
C'est d’ailleurs dans ce contexte que le SIRTI a déposé un recours au Conseil d'Etat dès le 19 décembre 2013.  Le syndicat précise que "face à la gravité de la situation créée par cette décision du CSA, qui provoque l’indignation de la plupart de ses adhérents, le SIRTI programme une série d'actions qui vont se déployer prochainement, en prenant de l’ampleur autant que de besoin tant au niveau national que local".

Préserver le pluralisme et la liberté

La première d’entre elle a trouvé une résonance cet après-midi, dans l’édition du quotidien Le Monde. Le SIRTI publie une page interpellant Olivier Schrameck et l’ensemble des Conseillers du CSA, sur "les dangers que la décision du 11 décembre 2013 fait courir au pluralisme et à la liberté dans le média radio".
Pour le SIRTI, cette publication est une occasion de souligner que "les radios indépendantes sont écoutées chaque jour par 9 millions de français, un choix de nos concitoyens qui doit être mieux respecté".
Et le syndicat de conclure qu’il espère que "le CSA, prenant mieux conscience des enjeux de sa décision, aura la sagesse de revenir très vite sur sa décision afin de prévenir ses effets délétères imminents pour le pluralisme radiophonique".


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT