Le SIRTI dénonce un "décret irresponsable"

Vendredi 12 Septembre 2014



Le SIRTI se dit être "scandalisé" par la publication hier au Journal Officiel du décret portant modification du cahier des charges de France Médias Monde. "Préparé dans le plus grand secret", ce décret organise le déploiement de la télévision France24, et des radios RFI et Monte Carlo Doualiya à destination du public français résidant en France.


"Avec quels financements additionnels France Médias Monde (France24, RFI et Monte Carlo Doualiya) assurera-t-elle la diffusion sur les fréquences qu'elle va confisquer à cette fin, notamment les fréquences FM que le CSA est en train de dégager ?". Voilà la question que se pose le SIRTI qui manie l'ironie pour pointer du doigt ce décret : "Alors que se pose à nouveau la question du financement de l'audiovisuel public, déjà doté par l'Etat de 3,7 milliards d’euros annuels, tel un train lancé vers le gouffre, le Gouvernement poursuit sur la même voie du déficit. Il ouvre un nouveau service public audiovisuel, tournant la voix de la France dans le Monde vers les français résidant en France. Toutes les radios et télévisions publiques existantes failliraient-elles à ce qui est leur propre mission de service public ?".

"Les radios et télévisions indépendantes, qui souffrent d'un accès insuffisant aux fréquences en France, sont prêtes à étendre leurs propres services sur toutes ces fréquences que le Gouvernement va confisquer. Et s'agissant des radios et télévisions indépendantes, le développement de leurs entreprises sera producteur de recettes fiscales et non consommateur d'argent public".
Le SIRTI dénonce ce "décret irresponsable, préparé depuis 2012 sous de précédents gouvernements, alors que l'actuel gouvernement affirme vouloir faire de la réduction des déficits publics sa priorité".


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille