Le SIRTI appelle au renforcement des radios indépendantes

Jeudi 13 Octobre 2016



Depuis la validation par le Conseil d’Etat de la nouvelle méthode de calcul de la couverture des groupes radiophoniques initiée par le CSA, certains représentants des réseaux nationaux n’hésitent pas à déclarer publiquement leur intérêt pour de nouveaux rachats parmi les radios indépendantes.


Face à de tels propos, le SIRTI appelle le régulateur à la plus grande vigilance afin de protéger et renforcer les radios indépendantes dans un secteur où la concentration est déjà importante, avec près de 60% des fréquences FM du secteur privé attribuées aux groupes nationaux contre moins de 20% aux radios indépendantes.
Le SIRTI rappelle que la décision rendue par le Conseil d’Etat le 22 juillet dernier valide une méthode de calcul contestée par le rapporteur public et par l’expert désigné par la haute juridiction, une méthode qui fait chuter brutalement la couverture des principaux groupes radiophoniques de plusieurs millions d’habitants, mettant ces groupes en position de relancer un nouvel épisode de concentration en France.

"Les radios indépendantes constituent un outil essentiel de diversité sur la bande FM et remplissent une fonction déterminante en matière d’information locale et de proximité. Selon un sondage Harris Interactive, les radios locales sont appréciées par 75% des auditeurs de la radio en France (...) Le développement des radios indépendantes, locales, régionales et thématiques, répond à des objectifs prioritaires de régulation que sont le pluralisme des programmes et la diversification des éditeurs" indique le syndicat.

Le SIRTI appelle le CSA à renforcer le secteur indépendant par un rééquilibrage dans l’attribution des fréquences hertziennes.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:41 Arrêt des Ondes Longues de France Inter