Le Groupe 1981 lance 7 nouveaux sites et 67 webradios

Mardi 19 Mai 2015



Après avoir annoncé, il y a un an, un plan de développement ambitieux, le groupe poursuit son déploiement sur le digital avec le lancement d’ici l’été pour chacune de ses 7 radios d’un nouveau site internet et de 67 webradios dédiées.


Le Groupe 1981 a fait de la radio digitale une de ces 4 priorités avec les contenus, l’analogique et l’international. Le groupe a un plan d’investissement de 2 M€ pour soutenir la radio digitale. Ce plan s’appuie sur 3 piliers.
D'abord, le groupe est déjà présent en RNT avec ses radios Latina et Ado à Paris et Marseille, et Voltage à Paris. De plus, les stations Latina et Ado sont déjà implantées en RNT à Monaco, et au Luxembourg, elles participent également à l’expérimentation à Lyon.

Le Groupe 1981 répondra à tous les appels à candidatures locaux dès leur prochaine publication par le CSA.
Ensuite, la chaine de production a été intégralement digitalisée permettant un accès en mobilité à la production des programmes et une diffusion augmentée (pouvant adresser spécifiquement chaque point de diffusion pour permettre une géolocalisation des contenus par émetteur).
Enfin, après le déploiement de ses radios sur les réseaux sociaux  (plus d’1.2 million de fans sur Facebook) et le développement d’applications mobiles (1 million de téléchargements pour ses 7 applications), le groupe offre une nouvelle expérience d’écoute à ses auditeurs en repensant totalement les sites internet de ses radios.

De nouveaux sites internet et webradios : "la radio est un spectacle vivant"

Le Groupe 1981 a densifié son organisation pour relever le défi de la radio digitale, aujourd’hui près de 20 % de ses effectifs sont consacrés au digital. Le Groupe a totalement repensé son offre internet en imaginant un nouveau mode d’accès à la radio avec un parti-pris fort.
Pour Jean-Eric Valli, Président du Groupe 1981 : "Le digital est au cœur de nos priorités. Pour nous la radio sur internet, c’est d’abord rendre les auditeurs acteurs de leur écoute. La radio est un spectacle vivant que nous produisons en live pour nos auditeurs, et aujourd’hui en parfaite interaction avec leurs envies. C’est ça la radio de demain pour des auditeurs qui ont une exigence de qualité accrue".

Entre 8 et 13 webradios par radio

Les nouveaux sites des radios qui seront mis en place progressivement à partir de juin vont en effet offrir de nombreuses innovations. Les différents titres diffusés seront accessibles via la mise en avant de pochettes de disques, les auditeurs pourront également en écouter des extraits, accéder à des informations sur l’artiste, acheter le titre, partager l’écoute … Ils pourront aussi connaître les prochains titres diffusés.
Des services géolocalisés (info, agenda des sorties, météo, info-trafic…) et une fonction zapping à venir seront proposés. Les auditeurs pourront  par la suite avoir accès à la fonctionnalité  "skip" qui leur permettra de zapper le titre en cours et de passer directement au titre suivant tout en restant à l’écoute de la radio.
Le Groupe lance en parallèle 67 webradios (entre 8 et 13 webradios par radio)  qui déclinent les thématiques musicales de chacune des radios. Ainsi, Latina aura par exemple 8 webradios  (Latina@work, Latina love, Latina Salsa, Latina Batchata, Latina Reggaeton, Latina Kayzomba, Latina Premium).

Par ailleurs, le Groupe 1981 a annoncé ce matin, un plan de développement ambitieux assorti de nouvelles offres publicitaires. Le Groupe 1981 va adosser à ce lancement de nouvelles offres publicitaires autour de la radio interactive et des webradios. 15 à 20 % du chiffre d’affaires du Groupe devrait se faire d’ici 2 ans sur le digital.
 


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Julien VIGIER le 20/05/2015 07:52
julienv
Rien à dire, le groupe ne fait pas les choses à moitié. Et c'est tant mieux !
Les sites était complétement obsolètes (pas Responsive Web Design) et le passage par la case #webradios est une très bonne chose.

Je suis curieux de connaître les webradios de WIT FM ou VIBRATION. Pour LATINA, ADO et même VOLTAGE c'est un peu plus simple à deviner. J'imagine qu'ils mettrons des artistes en avant comme les webradios du groupe NRJ ... mais qui sait ? Nous seront peut-être surpris ;)

2.Posté par Quellque le 20/05/2015 09:51
67 radios de merde en plus...Aaaarrrrghhhhhh ! :)

3.Posté par Frederic Brulhatour le 20/05/2015 10:10
Bonjour.

Merci de faire montre de courtoisie sur cet espace et de ne pas user de vulgarité afin de justifier vos positions ou impressions.

Brulhatour.
Rédacteur en chef.

4.Posté par Serge SURPIN le 20/05/2015 12:10
en quoi serait-ce des radios de merde ? quand vous n'aimez pas, c'est forcément mauvais ? Vos gouts ne sont pas forcément partagés. Et après, vous allez dire qu'il n'y a que des grands groupes. Pour info, le groupe 1981 est relativement petit et mérite le respect
s.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:41 Arrêt des Ondes Longues de France Inter