Le Conseil d’administration de Radio France adopte le budget 2015

Lundi 26 Janvier 2015



Le Conseil d’administration de Radio France, réuni le jeudi 22 janvier 2015 sous la Présidence de Mathieu Gallet, a adopté le budget de la société pour 2015. Pour la première fois depuis de nombreuses années, il n’a pas été possible de présenter un budget à l’équilibre. Le budget 2015 s’établit à 663,9 M€ en ressources et 685,2 M€ en charges, soit un déficit prévisionnel de 21,3 M€.


"Une augmentation des charges de 24,9 M€ qui n’est pas compensée par l’évolution plus modérée des recettes (en hausse de 3,6 M€)" serait une des raisons de "cette situation difficile" selon Radio France.
La Contribution à l’audiovisuel public (601,8 M€ soit 90% du C.A.) ne permet pas de faire face puisque celle-ci est en légère diminution de 0,8 M€ par rapport à 2014, et en recul de 8,5 M€ par rapport à 2012. "Les ressources propres de l’entreprise souffrent quant à elles d’un contexte publicitaire défavorable et les recettes de diversification liées à l’ouverture de la Maison de la radio au public fin 2014 ne peuvent encore jouer que marginalement sur l’exercice 2015" indique Radio France.

Des hausses "incompressibles" de charges

Les charges connaissent, de leur côté, plusieurs hausses incompressibles : "les charges d’exploitation sont composées à près de 60% de charges de personnel, structurellement croissantes, et à plus de 10% des coûts de diffusion dont la baisse exceptionnelle en 2014 ne sera pas reconduite. La livraison d’une partie des travaux de réhabilitation en 2014 a également une incidence forte sur le résultat en raison de la hausse induite des amortissements, de la taxe foncière et des coûts de fonctionnement liés à la conduite du chantier en site occupé".

Préserver, néanmoins, un investissement soutenu

Radio France souhaite malgré tout de préserver un budget d’investissement "soutenu" à hauteur de 90,6 M€, dont 66,1 M€ consacrés la poursuite des travaux de réhabilitation de la Maison de la
radio.
Les autres investissements s’élèvent en 2015 à 24,5 M€ pour accompagner la modernisation des équipements techniques (moyens de production, systèmes d’information et infrastructures techniques), les développements multimédias, la réouverture au public et l’entretien ou rénovation du patrimoine mobilier et immobilier, plus particulièrement en région.

Vers un plan de retour à l’équilibre

Le déficit d’exploitation et le niveau des besoins en termes d’investissements nécessiteront "un plan de retour à l’équilibre à l’étude dans le cadre des discussions en cours sur le Contrat d’Objectifs et de Moyens (COM) 2015-2019 entre l’Etat et l’entreprise qui doit arrêter les objectifs stratégiques de l’entreprise et sa trajectoire financière pluriannuelle pour les cinq prochaines années".
Radio France annonce "une politique rigoureuse qui est dès à présent déployée en matière d’investissements et de gestion des effectifs" et indique que "lorsque le COM aura été finalisé, le budget 2015 sera révisé pour prendre en compte ces modalités de retour à l’équilibre".


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT