Le CSA veut aussi protéger les jeunes auditeurs

Samedi 15 Novembre 2014



Le CSA a présenté ce vendredi 14 novembre sa nouvelle campagne d’information pour la protection du jeune public. Olivier Schrameck a fait une rapide présentation liminaire de la nouvelle campagne et s’est félicité quelle soit, cette année, diffusée en télévision mais aussi en radio. Il a d'ailleurs insisté sur ce point "nous serons très attentifs aux réactions qui nous viendront de partenaires de la radio à la lumière de cette première expérience".


Photo Serge Surpin
Photo Serge Surpin

"Pour le CSA, c’est un signe extraordinairement encourageant. Autant les chaines de télévision ont l’obligation de diffuser ces messages, pour les radios, il n’y a aucune obligation et la conversation a été très rapidement menée puisque les radios nous ont toutes dit "oui", en tout cas, celles que nous avons sollicitées, il n’y a évidemment pas les radios locales ou régionales" a souligné Françoise Laborde.

Le Service public (France Inter, France Info et France Bleu), RTL (et ses Musicales RTL2 et Fun Radio) "c’est une radio pour les jeunes et c’est très important". Europe 1, RFM et Virgin Radio pour le groupe Lagardère Active, NRJ, Chérie FM, Rire & Chansons et Nostalgie, et enfin RMC. A noter que Skyrock voulait diffuser son propre spot, ce que le CSA a refusé.
Justement les messages. Ils prônent le dialogue entre des jeunes et des adultes (frère, sœur, parents ou autre adultes référents) : "les images violentes ou choquantes, on doit les éviter, sinon il faut en parler". La campagne est réalisée par Capa avec la voix de Françoise Laborde. Elle sera disponible sur le site du CSA à partir du 20 novembre et sera diffusée trois semaines à la télévision et une semaine à la radio, mais "elle a vocation à se prolonger".



Serge Surpin
Journaliste spécialisé média, photographe et ancien Co-créateur de Satellifax. Gérant de SatMag.... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:22 "Concert Très Très Privé" sur RTL2