Le CSA sanctionne des radios qui "excursionnent"

Mardi 24 Novembre 2015



Chante France, Ado et Mouv’ ont été mises en garde par le Conseil supérieur de l'audiovisuel. En cause, des excursions de fréquences constatées en mars et juin derniers. Des stations obligées de procéder, sous huit jours, aux réglages nécessaires.



À la suite d’une série de mesures de contrôles des radios FM réalisée à Paris en mars et en juin derniers, le Conseil a constaté que les résultats obtenus faisaient état de dépassements de l’excursion maximale autorisée, fixée par la décision n° 87-23 du 6 mars 1987 définissant les conditions techniques d’usage des fréquences pour la diffusion de signaux de radiodiffusion sonore en modulation de fréquence, depuis les émetteurs des opérateurs Ado, Chante France et Mouv’.

Il a ainsi mis en garde ces trois services en vue d’éviter le renouvellement de tels manquements, leur a demandé, en conséquence, de procéder, sous huit jours, aux réglages nécessaires et de transmettre en retour au Conseil une mesure conforme à la recommandation UIT-R SM 1268-2 relative à la méthodologie de mesure. 



Serge Surpin
Journaliste spécialisé média, photographe et ancien Co-créateur de Satellifax. Gérant de SatMag.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Jean-Marie de Schoop le 24/11/2015 19:09
Et moi qui pensait qu'avec la professionnalisation de la FM depuis plus de 20 ans que le problème était réglé. Je me souviens qu'en 1981 quand les radios libres ont déferlé, c'était à celui qui modulait le plus fort (donc la plus grande excursion). Comportement stupide quand on connait le principe théorique de la modulation de fréquence. Il y a des imbéciles qui croient que plus ça module plus la portée augmente, ça a juste tendance à baver sur les fréquences voisines, à mettre 50 % de distorsion (mieux que les amplis Bouyer) dans le signal audio démodulé à la réception, et accessoirement à déverrouiller le décodage du signal en stéréo. Sur un bon vieux tuner analogique, on observe l'aiguille du S-mètre (signal) dévier du 5 vers le 4 en fonction des pointes de modulation.

Pour donner une sensation de plus de pêche au signal, les radios se sont rapidement mise à compresser le signal audio comme des bourrins (contrôle automatique du niveau sonore très rapide, la musique est alors transformée en une purée d'une dynamique de moins de 2dB au lieu des 40-50 dB de la glorieuse époque de Radio France des années 70.

Anecdote, la stupidité de la compression avait atteint son paroxysme lorsque Radio Solidarité sur 99.3Mhz (émetteur AEG-TFK de 10 kW) s'était enfin doté en 1985 d'un compresseur Orban. Dans un élan d'orgueil NRJ sur 99.8 Mhz (émetteur du même calibre que celui de RS) avait encore remonté dans la semaine qui a suivie, de 2 dB son niveau sonore alors qu'ils compressaient déjà comme des dingues avec un Optimod.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:41 Arrêt des Ondes Longues de France Inter