Le CSA lance un laboratoire d'idées

Jeudi 16 Juin 2016



Olivier Schrameck, président du Conseil supérieur de l’audiovisuel, a lancé le CSA lab, comité de réflexion prospective co-présidé par Nathalie Sonnac et Nicolas Curien, membres du Conseil. Sept experts composent à leurs côtés ce laboratoire d’idées sur l’audiovisuel et le numérique : Maya Bacache-Beauvallet, Yann Bonnet, Olivier Henrard, Pascale Idoux, Winston Maxwell, Francesca Musiani et Marc Tessier.


Le CSA lab constitue une "instance de réflexion permettant d’examiner les transitions engendrées par la transformation numérique dans le secteur de l’audiovisuel", comme l’a défini Nicolas Curien, président du groupe de travail "Services audiovisuels numériques, distribution, accessibilité et prospective" lors de la conférence de presse de lancement.

L’idée est d’accompagner le CSA dans un environnement en perpétuelle évolution où les outils de régulation actuels doivent être évalués et adaptés.
Il apparaît aujourd’hui "nécessaire de réfléchir à la nécessité de nouveaux outils de mesure, de comprendre la place des nouveaux acteurs dans la chaîne de valeur et de leur donner un rôle dans la circulation des oeuvres", a poursuivi Nathalie Sonnac, présidente du groupe de travail "Économie de l’audiovisuel et affaires européennes".

"Entre la régulation des années 80 qui a donné corps aux textes qui régissent actuellement le CSA et celle que nous avons à imaginer dans le monde numérique d’aujourd’hui et de demain, il y a une évolution conceptuelle à apprécier et à mettre en oeuvre : c’est là la clef de la communication audiovisuelle de demain", a conclu Olivier Schrameck.
L'ambition du CSA lab est donc de constituer un laboratoire d'idées accompagnant le Conseil dans un environnement en perpétuelle évolution où les outils de régulation actuels doivent être questionnés, voire repensés.
 


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap