Le CSA lance les appels à candidatures en RNT à Lille, Lyon et Strasbourg

Mardi 7 Juin 2016



Ce matin, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a annoncé à l'issue de l'assemblée générale du SIRTI, le lancement des appels à candidatures en Radio Numérique Terrestre pour les villes de Lille, Lyon et Strasbourg. Cet appel fait suite à la consultation publique préalable aux appels et permettra une couverture de la population qui atteindra plus de 20 % déclenchant de ce fait une obligation légale pour les fabricants de récepteurs de radio.


Olivier Schrameck, président du CSA, ce matin à l'assemblée générale du SIRTI. À Lille, Lyon et Strasbourg, jusqu’à 39 radios pourraient être autorisées et jusqu’à 26 dans les autres villes
Olivier Schrameck, président du CSA, ce matin à l'assemblée générale du SIRTI. À Lille, Lyon et Strasbourg, jusqu’à 39 radios pourraient être autorisées et jusqu’à 26 dans les autres villes

Le discours d'Olivier Schrameck, président du CSA, était très attendu par les radios indépendantes qui réclament, depuis de nombreux mois, l'avancée du dossier sur la RNT et des nouveaux appels à candidatures. Le communiqué est sorti de manière concomitante avec le discours du Président du CSA : les appels à candidatures pour Lille, Lyon et Strasbourg viennent en effet d'être annoncés avec une réponse à renvoyer au CSA avant le 19 juillet 2016.


Patrice Gélinet, qui oeuvre depuis de nombreuses années au développement du dossier de la RNT, a réussi  le consensus entre tous les sages mercredi dernier et s'est dit très heureux de pouvoir ainsi débloquer une situation qui devenait intenable pour certains éditeurs de services. Il semble que certains grands groupes aient à nouveau de grands projets en RNT maintenant que la barre fatidique des 20% de couverture sera atteinte obligeant ainsi les fabricants de récepteurs, dont l'usage principal est la radio, à intégrer la RNT.

Des Hauts-de-France au Grand Est

Les principales villes concernées par ce nouvel appel sont des métropoles régionales (Lille, Lyon, Strasbourg) mais aussi dans la région Grand Est (Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine) les villes de Colmar, Haguenau, Mulhouse, Sélestat ; dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, les villes de Bourg-en-Bresse, Bourgoin-Jallieu, Vienne, Villefranche-sur-Saône, Tarare ; dans la région Bourgogne-Franche-Comté, la ville de Mâcon ; dans la région Hauts-de-France (Nord-Pas de Calais-Picardie), les villes de Arras, Béthune, Boulogne-sur-Mer, Calais, Cambrai, Douai, Lens, Maubeuge et Valenciennes.


Philippe Chapot
Fondateur et directeur de la publication de La Lettre Pro de la Radio et des Médias, Philippe... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:41 Arrêt des Ondes Longues de France Inter