La rentrée des records !

Mercredi 14 Novembre 2012

Le choc RTL /NRJ pour la suprématie des audiences n’en finit pas de rebondir. Dans un contexte de très grande forme pour la radio, la reine des musicales se voit à nouveau doubler par la grande généraliste. Ce début de saison confirme ce qui se dessinait à la fin de la précédente : musique, info, accompagnement, proximité… les français continuent d’écouter la radio sous n’importe quel prétexte… et les records tombent en cascade !


La rentrée des records !
Début de saison en fanfare pour la radio. Tous les indicateurs sont au vert, on l’écoute de plus en plus, on l’écoute de mieux en mieux : toutes les familles de radio profitent de cette grande forme du média. Ce n’est donc pas conjoncturel (lié par exemple à une actualité spécifique), le socle d’audience  de la radio continue de s’élargir à la faveur notamment des nouveaux moyens d’écoute.
 
Résultat : la radio gagne encore un million d’auditeurs en un an ! Elle affiche un chiffre record de 43.6 millions d’auditeurs sur la vague. Les musicales gagnent 620.000 auditeurs par jour, et les généralistes 270.000. Mieux : cette rentrée, le média radio gagne à 8h du matin 300.000 auditeurs, franchissant un nouveau cap.
 

La rentrée des records !

Choc des titans : round 2

Dans ce contexte, la bataille entre la reine des musicale et l’impératrice des généralistes est magnifique ! Si NRJ repasse derrière RTL sur le podium  des audiences, ce n’est pas sans panache. Car la station de la rue Boileau a commencé à travailler avec succès sur ce qui permettait encore à RTL de la distancer largement : la durée d’écoute. Dans un contexte extrêmement concurrentiel pour la radio, le fait de grappiller 5 minutes de DEA et plus d’un point d’audience sur un an est une vraie performance pour la marque à la panthère. Mais cette performance n’a pas suffit, puisqu’après l’accident de la dernière vague (avril-juin 2012), RTL a retrouvé son audience de croisière : 12.3 an AC et 2h16 de durée d’écoute. On attend avec impatience la suite du combat, qui profite à toute la radio.
 
Car toutes les radios sont en forme. Comme nous l’observions sur les précédentes vagues, il y a des primes à l’audience sur la différence, sur l’exclusivité, sur la valeur ajoutée, sur la proximité.
 
Différence, exclusivité, valeur-ajoutée ? France Culture et Radio Classique peuvent en témoigner : elles signent en cette rentrée leur record d’audience !  Radio Nova confirme son entrée dans la cour des grands avec 1.1 d’audience dans la famille des musicales, et sur un programme qui prend un malin plaisir à casser les codes.
 
Prime à la proximité ? France Bleu signe sa meilleure vague de rentrée jamais enregistrée. Pendant ce temps, Les Indés Radios gagnent encore plus de 260.000 auditeurs par rapport à l’an dernier, alors même que Radio Nova a quitté le groupement avec ses 550.000 auditeurs ! La grande forme, on vous dit.
 
Car pendant ce temps là, les fondamentaux continuent de fonctionner tout à fait correctement. Chez les musicales, RTL2 et son programme pop-rock très fluide font des merveilles puisque la petite sœur de l’impératrice signe une audience record. Ça va très bien pour Chérie également, qui profite sans doute du redéploiement de ses équipes locales sur les matinales de la station (à suivre).
 
Mais cette vague de sondages n’est pas idyllique pour tout le monde. Fun radio repasse sous la barre des 7 points. L’audience de Virgin, en pleine reconstruction, reste atone. Et Skyrock , toujours deuxième radio musicale de France, a vu s’évaporer près de 250.000 de ses auditeurs en un an.
 
De petits accidents qui confirment que la bataille doit continuer de s’opérer sur le terrain de la valeur ajoutée : la radio n’aime pas les ondes trop statiques…
 
Jean-Charles Verhaeghe myconseils.fr pour LLPR
 

Jean-Charles Verhaeghe
Spécialiste des notions de proximité, Jean-Charles est journaliste, consultant et formateur chez... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2012 - 20:31 Le Top pour Cauet sur NRJ

novembre-décembre 2016 | septembre-octobre 2016 | avril-juin 2016 | janvier-mars 2016 | novembre-décembre 2015 | septembre-octobre 2015 | avril-juin 2015 | janvier-mars 2015 | novembre-décembre 2014 | septembre-octobre 2014 | avril-juin 2014 | janvier-mars 2014 | Novembre-décembre 2013 | septembre-octobre 2013 | avril-juin 2013 | janvier-mars 2013 | novembre-décembre 2012 | septembre-octobre 2012


Le chiffre

36

La catégorie de radios où l’on trouve, en moyenne, les animateurs les plus jeunes sont les radios de catégorie B avec 36 ans de moyenne d’âge. A contrario, dans le périmètre des radios nationales de catégorie E et du service public, l’âge moyen des animateurs est le plus élevé avec 41 ans.












Toute l'actualité #radio de ce mercredi 24 mai. À lire : https://t.co/DnRudiiDrr
Mercredi 24 Mai - 18:38
Kiss FM (@KISSFMFRANCE) organise un "Kiss FM Live". https://t.co/4fTqrVKo1U
Mercredi 24 Mai - 09:01
Les radios Ferarock (@FERAROCK) à "Villette sonique". https://t.co/592hKyAWo4
Mercredi 24 Mai - 08:42





Le Magazine

#89 - Magazine La Lettre Pro N°89

Édouard Baer vous réveille avec Nova  €

La boîte à outils du programmateur musical  €

L’INA : des archives radio consultables par tous  €

Rhône FM, 100% valaisanne  €

Quel avenir pour les radios associatives ?  €

Contact FM : la radio comme à la télé  €

Speed Consulting by Rémy Jounin  €

Les radios américaines captent 10,5% du marché publicitaire local et progressent grâce au digital  €

Radio FG prend le soleil à La Réunion  €

Comment se lancer dans le podcast audio ?  €








Le Magazine

#88 - Magazine La Lettre Pro N°88

Journaliste sportif : le plus beau métier du monde  €

Ina : et voilà la septième promo !  €

HighConnexion innove dans la monétisation des jeux antenne  €

Nicolas Curien : "la bande FM est victime de son succès"  €

Facebook audio veut réinventer la radio  €

Lagardère et l’eldorado africain  €

Durand, maître-intervieweur  €

Europe 1 : une campagne qui roule !  €

Dans les coulisses de la journée Mouv’ à Lille  €