La radio belge entame son deuxième siècle

Mardi 6 Octobre 2015



Voici un an, on fêtait les 100 ans de la radio en Belgique. C’est en 1914 en effet, au château de Laeken, qu’ont été diffusées les premières émissions régulières en Europe. Loin pourtant d’être un vieux média, la radio a entamé son deuxième siècle d’existence à la pointe de la modernité. Une occasion de mettre cette riche histoire en saga racontée par Philippe Caufriez.


Des essais de Marconi à la fin du XIXe siècle à la révolution numérique et à l’avènement annoncé de la radio numérique terrestre, Philippe Caufriez, véritable historien de la radio belge, a relevé le défi de narrer cette saga. Après avoir exercé de nombreuses responsabilités à la RTBF-Radio, dont la direction de Musiq’3, il publie au Crisp une Histoire de la radio francophone en Belgique.
Un ouvrage passionnant qui ravira tous les amoureux de la radio. Philippe Caufriez balaie l’ensemble de l’histoire institutionnelle, technologique, politique et culturelle de la radio en Belgique francophone au travers de ses grandes étapes : le développement de la radio, la création de l’INR (Institut national de radiodiffusion), les premiers postes privés, la concurrence de Radio Luxembourg puis la révolution constituée par l’arrivée d’Europe 1, la transformation de l’INR en RTB (et BRT) puis en RTBF.

L'auteur évoque également les radios pirates qui deviendront les radios libres et le développement de la FM, le plan Magellan réformant la radio publique, le virage numérique... Il dresse également le portrait du paysage radiophonique actuel et montre les perspectives de renouvellement de ce média en phase de redéfinition mais à l’avenir prometteur.
Histoire de la radio francophone en Belgique, par Philippe Caufriez, édité par le Crisp, 319 pages, 22 euros.
Disponible en librairie ou à la commande auprès du Crisp.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap