La Lettre Pro de la Radio & des Médias



La précarité s'installe chez les journalistes

Mercredi 20 Septembre 2017



L'INA Global s'est intéressé à une étude sur l’insertion professionnelle et le parcours des journalistes. Un rapport de recherche réalisé par le CARISM à la demande de la CPNEF et de l’Afdas qui met en lumière un parcours professionnel de plus en plus chaotique...


La précarité s'installe chez les journalistes

"Contrairement à une idée reçue, les journalistes sont majoritairement issus des régions ou de l’étranger, et non pas de région parisienne. Toutefois, la part des néo-journalistes nés à Paris et en Ile-de-France oscille autour de 29 %, aussi bien pour les diplômés d’écoles de journalisme que les diplômés d’autres filières, alors que la région Île-de-France représente 20 % de la population" fait remarquer cet article.
L'INA Global, s'appuyant sur ce rapport souligne que "Trois ans après l’obtention de la carte de presse, le CDI est loin d’être acquis. La part des CDI chez les diplômés en journalisme est ainsi tombée de 40 % en 1998 à 23 % en 2013, alors que la part des CDD et des contrats de professionnalisation a grimpé et que le chômage a doublé. Ceux qui ne sont pas diplômés en journalisme s’en sortent mieux : près de 48 % de CDI après trois ans en 2013 (contre 56 % pour la cohorte 1998)".

"La presse écrite reste encore la première pourvoyeuse d’emplois, et ce à toutes les périodes observées par l’étude. C’est dans ce secteur que se font la plupart des expériences professionnelles pré-carte. Environ 50 % des diplômés et non-diplômés en journalisme ont travaillé dans la presse avant d’obtenir leur carte (...) La radio, de son côté, se maintient relativement". On remarquera ce rappel important : "La carte de presse est souvent perçue comme un symbole du journalisme, voire comme la seule reconnaissance du statut de journaliste. Pourtant, elle n’a rien d’obligatoire pour prétendre à exercer le métier de journalisme".
L'étude complète est disponible ICI.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >