La petite radio pirate d'un grand passionné du transistor

Mercredi 24 Août 2016



Une petite ville de l'Orne (Normandie) a une nouvelle radio sur la bande FM, mais sans autorisation. Une initiative d'un passionné du transistor qui, souhaite, évidemment, rester anonyme.


Flers : son parc du château et... sa radio pirate © Office de tourisme de Flers
Flers : son parc du château et... sa radio pirate © Office de tourisme de Flers

Il émet "sans autorisation officielle, mais sans déranger personne". Ouest-France se fait l'écho de ce passionné du transistor qui a voulu mettre la main à la patte, en lançant sa propre radio sur la bande FM. Sur un rayon d'une dizaine de kilomètres autour de Flers (Orne), mp3.fm diffuse sur la fréquence 97.2.
L'antenne installée sur son balcon, le studio dans son appartement, cet animateur en herbe émet depuis plusieurs mois, raconte le quotidien, qui l'a rencontré. Connaissant bien les risques pris vis à vis du CSA, celui-ci a souhaité rester anonyme. Une histoire qui a un doux parfum de l'avant 1981, alors que les futures radios libres n'étaient que des radios pirates... 


François QUAIREL
Consultant formateur radio / digital - Formation "réseaux sociaux" pour pros de la radio :... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bob le 25/08/2016 00:57
Il va se faire pincer ! Il existe des techniques de triangulation bien connues des radioamateurs et certainement du CSA et surtout de l'ARCEP. Le matériel requis est peu couteux et l'opération est rapide (quelques heures si on est bien organisé, quelques jours le temps de tout planifier).

Je ne sais pas ce qu'il risque mais c'est évident qu'il devrait arrêter tout de suite avant de se faire attraper

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap