La diversité à la radio

Lundi 26 Mai 2014



Le Conseil supérieur de l’audiovisuel vient de remettre au Parlement son rapport annuel sur la représentation de la diversité de la société française à la télévision et à la radio. Ce document rend compte des actions des chaînes de télévision et de radio sur ce sujet et propose des mesures pour mieux incarner cette diversité dans tous les genres de programmes.


Depuis 2010, le Conseil supérieur de l’audiovisuel travaille sur la meilleure façon d’appréhender la diversité à la radio. L’article 3.1 de la loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication attribue au Conseil supérieur de l’audiovisuel non seulement la mission de contribuer "aux actions en faveur de la cohésion sociale et à la lutte contre les discriminations dans le domaine de la communication audiovisuelle", mais aussi la mission de veiller "auprès des éditeurs de services de radio et de télévision, compte tenu de la nature de leurs programmes, à ce que la programmation reflète la diversité de la société française".

Le Conseil ne dispose actuellement d’aucun outil pour mesurer la diversité sur les antennes de radio comparable à celui utilisé pour mesurer la diversité à la télévision. Des obligations conventionnelles concernant la représentation de la diversité à l’antenne existent cependant pour Radio France, ainsi que pour trois opérateurs radiophoniques privés (Europe 1, RMC et RTL). Radio France est soumise à des dispositions précises inscrites dans son cahier des missions et des charges.
La société a par ailleurs réaffirmé sa volonté de continuer et renforcer ses actions en matière d’égalité des chances et de lutte contre les discriminations dans son contrat d’objectifs et de moyens pour la période 2010-2014.

Prendre en compte la diversité sur les antennes

Les conventions des opérateurs radiophoniques privés ne contenaient, jusqu’à octobre 2012, aucune disposition imposant aux radios de prendre en compte à l’antenne la diversité de la société française. En décembre 2011, le groupe de travail diversité, alors présidé par Rachid Arhab et Alain Méar, a reçu les dirigeants de RTL, Europe 1 et RMC à ce sujet. A l’issue de ces auditions, après concertation, les différentes parties se sont entendues le 17 février 2012 sur la rédaction d’un article à insérer dans les trois conventions des éditeurs radiophoniques concernés.
Le Conseil a décidé, lors de son assemblée plénière du 2 octobre 2012, d’insérer cet article dans les conventions de ces trois radios privées qui dispose que : "Les éditeurs de services de radio contribuent aux actions en faveur de la cohésion sociale et à la lutte contre les discriminations. Ils prennent en compte, sur leur antenne, la diversité des origines et des cultures de la communauté nationale. Ils veillent à ce que leurs programmes reflètent fidèlement la société française dans toute sa diversité".

Plus de diversité à la radio

Les déclarations des éditeurs radiophoniques, qui seront demandées par le Conseil au début de chaque année, permettront au Conseil d’apprécier leurs initiatives en matière de diversité. Des auditions des responsables des radios privées RTL, RMC et Europe 1 ainsi que de Radio France à propos de leur premier bilan auront lieu très prochainement. Ces auditions permettront d’envisager des pistes d’amélioration en matière de représentation de la diversité à la radio.
Au-delà des déclarations formelles des éditeurs de service de radio, le Conseil souhaite entamer avec eux, et l’ensemble des tiers intéressés, une réflexion concernant la représentation de la diversité à la radio et la mise en place de dispositifs permettant d’apprécier cette diversité, ce qui s’inscrirait dans le cadre de ses compétences.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap