La bande FM en Mouv…ement ?

Lundi 30 Septembre 2013



Et si on remettait la bande FM en Mouv… ement ? Un jeu de mot qui renvoie d’abord à l’examen du projet de loi audiovisuel selon les radios indépendantes. Celles-ci en appellent au gouvernement et aux parlementaires. Le SIRTI déclinera demain matin sa vision pour soutenir les radios indépendantes.


La bande FM en Mouv…ement ?
Après l’affaire Oüi FM – Le Mouv’ et avant l’examen du projet de loi  audiovisuel, Le SIRTI (Syndicat  Interprofessionnel des Radios et des Télévisions  Indépendantes) exposera demain matin sa vision quant au développement des radios indépendantes. Le syndicat présidé par Philippe Gault entend démontrer qu’il y a encore de la réserve de fréquences mais plus encore, entend exiger un vrai rattrapage dans l’attribution des fréquences afin d’assurer un développement nécessaire aux radios : "nos PME indépendantes sont interdites de développement, on leur refuse les fréquences FM indispensables à leur existence" assure le SIRTI. Pourtant, selon le syndicat,  1 000 fréquences pourraient être attribuées à plus de 150 radios indépendantes, "si les pouvoirs publics prenaient afin conscience de ce nécessaire rattrapage". Le SIRTI indique que ces fréquences sont aujourd’hui "gaspillées dans des usages inutiles et coûteux, ou laissées en jachère alors que leur existence est connue de tous".

"Les PME de radios indépendantes emploient des milliers de salariés en France, paient la TVA, leurs impôts, charges et taxes, et offrent leurs programmes à des publics qui en sont friands. Il n’en coûterait donc rien à l’Etat ou au contribuables, au contraire" assure le syndicat qui tentera une nouvelle fois de marteler le message en direction des pouvoirs publics au cours d’une conférence de presse. Plusieurs dirigeants de stations indépendantes y sont attendus pour exprimer leurs problématiques face à leurs difficultés de développement.

La répartition des fréquences en France

La bande FM en Mouv…ement ?


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap