La Sanfrognotte fait revivre les années "Salut Les Copains"

Vendredi 17 Octobre 2014



Ah les Sixties ! Cette douce époque insouciante est remplie de nostalgie pour les sexagénaires d'aujourd'hui. Yves-Julien Guibert fait revivre musicalement cette période "yéyé" sur sa webradio, La Sanfrognotte, créée il y a presque un an. Avec une playlist de près de 3 000 titres !


Un vieux poste à transistor en guise de logo, une home page au look résolument rétro et un son qui sent bon l'insouciance des années 60 : La Sanfrognotte, créée sur Radionomy en décembre 2013 par Yves-Julien Guibert dans le petit village savoyard de Saint-France (dont les habitants(tes) se nomment les Sanfrognots et Sanfrognottes) est un agréable retour vers le passé pour ses auditeurs.
"La Sanfrognotte n'est pas la première radio sur les Sixties, explique Yves-Julien, 65 ans. Mais je me suis rendu compte que sur ces radios, on n'entendait toujours les mêmes titres. J'ai donc voulu apporter quelque chose de nouveau et j'ai numérisé toute ma collection de vieux vinyls, jusqu'à arriver aujourd'hui à une playlist de près de 3 000 titres. Mon objectif est de faire découvrir ou redécouvrir des chansons oubliées comme "Tu verras" de Françoise Hardy ou "Laquelle des deux est la plus snob" de Jacques Dutronc.
 

Des années de révolution musicale

Et il ajoute : "Pour moi, les années 60 sont synonymes de vitalité, d'inventivité, d'audace et de révolution musicale. Il y a évidemment aussi de la nostalgie pour les années de mon adolescence. Je suis de la génération "Salut Les Copains" et je ne pense pas être le seul dans ce cas."
Pour retrouver les titres oubliés de François Deguelt, Jean Ferrat, Charles Trenet, Gerorges Brassens mais aussi des Beatles (la radio diffuse 50% de chanson anglo-saxonne), rendez-vous sur lasanfrognotte.com


Nicolas Goyet
Journaliste multimédia. Créateur de Radio Mozart. En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap