La RTBF et RTL demandent des aides pour la RNT

Mardi 17 Février 2015



Interrogés par le quotidien belge Le Soir, Francis Goffin, directeur des radios de la RTBF, et Eric Adelbrecht, dg des radios de RTL Belgique, confirment leur intérêt pour la RNT, mais ils veulent que l’État leur apporte des aides publiques pour faciliter la migration FM vers DAB+.


Pour Francis Goffin de la RTBF : "Les gens ne sont pas encore conscients de la révolution qui se prépare, mais dans 10 ans, il n’y aura plus de bande FM (…) les radios privées et publiques se sont entendues pour payer les coûts de migration, mais nous avons besoin de l’aide publique pour l’investissement. Concrètement, nous demandons 12 millions d’euros répartis sur 10 ans". Quant à Eric Adelbrecht : "Nous, éditeurs, sommes prêts, mais c’est le politique qui doit agir. C’est le politique qui doit débloquer les fonds nécessaires pour adapter le réseau belge. Il est grand temps de le faire si nous ne voulons par être à la traine par rapport aux autres pays (…) En Flandre, le ministre des Médias a inscrit ce passage dans sa déclaration de politique générale. En Fédération Wallonie-Bruxelles, il n’y a pas une ligne là-dessus. Qu’attend le politique ?".

Du côté des radios publiques, le discours belge se rapproche du discours français avec l’affirmation que la RNT ne se fera qu’avec l’aide des fonds publics, ce qui est logique puisque le service public est ainsi financé.
Du côté des radios privées, le discours semble différent des deux cotés de la frontière : RTL estime en Belgique que la RNT semble être une nécessité, mais elle doit se faire avec l’aide des pouvoirs publics. En France, le même groupe ne semble pour l’instant ne rien demander, ni le lancement de la RNT, ni les aides publiques.
 


Serge Surpin
Journaliste spécialisé média, photographe et ancien Co-créateur de Satellifax. Gérant de SatMag.... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille