La RNT n’est pas prête de s’arrêter

Lundi 23 Juin 2014



Le SIRTI (Syndicat Interprofessionnel des Radios et des Télévisions Indépendantes) s’est réjouit du lancement, le 20 juin, de la RNT en France, évoquant "un moment historique qui marque un tournant décisif dans la numérisation du média, un enjeu essentiel pour l’avenir de la radio gratuite, libre d’accès et illimitée".


L’histoire retiendra que ce sont les radios indépendantes qui ont joué un rôle essentiel dans le démarrage de la RNT en France. Démarrage "qui va prendre de l'ampleur dans les jours et les semaines qui viennent à Paris, Marseille et Nice. En effet, plusieurs multiplex vont prochainement démarrer pour se joindre à l'offre du premier jour" indique le SIRTI qui a fait le choix de miser sur la Radio Numérique Terrestre.
"Dès son lancement, la RNT remplit déjà la promesse d’une offre élargie à plus de diversité comme on peut le constater à Paris avec l'arrivée de Top Music et Vitamine, des radios régionales que l’on peut désormais écouter sur la capitale. De nouveaux programmes voient également le jour tels que FG Chic, Euronews Radio, Radio Crooner, Radio Mandarin d’Europe, Radio Monaco ou World Radio Paris" se plait à rappeler le SIRTI.

Une offre élargie à Paris

La RNT qui a été lancée vendredi dernier permet désormais d’écouter Ado, Africa n°1, Beur FM, Chante France, Evasion, France Maghreb 2 (contrainte de partager sa fréquence FM à Paris depuis 1987) ou encore Latina, Radio Alfa, Radio Orient, Vitamine, Vivre FM, Voltage et Top Music.
"L’appel du SIRTI à tous les amoureux de la radio lancé le 17 juin en présence du CSA a été entendu par les stations indépendantes locales, régionales, thématiques, qui prennent part aujourd'hui à la naissance d'un paysage radio étendu en RNT.
Le SIRTI, comme ses adhérents, accueillera avec le même enthousiasme la publication prochaine par le CSA d’un calendrier de déploiement de la RNT dans de nouvelles zones. C’est aujourd’hui que la Radio Numérique pour Tous commence pour de vrai, et elle n’est pas prête de s’arrêter" a conclu le syndicat réunissant les Indépendants.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:10 Prix ON'R Brandy 2017 : c'est parti !

Vendredi 9 Décembre 2016 - 09:24 Live à Fip en direct de Marseille