La Lettre Pro de la Radio n° 87 vient de paraitre

Vendredi 17 Mars 2017

Le nouveau magazine de La Lettre Pro de la Radio est disponible depuis ce mercredi 15 mars. Bénéficiez d'un tour d'horizon complet de l'actualité de la radio française et internationale du mois écoulé. Portraits et parcours, imaging et production, RNT et fréquences, classements, audiences, conseils, stratégies, études, astuces… La Lettre Pro de la Radio, c'est cela et bien plus encore.


Ruquier : “La radio m’a sorti de l’ennui”
À la manoeuvre des Grosses Têtes sur RTL en radio, comme le samedi soir à la télévision, sur France 2, aux commandes d’On n’est pas couché, Laurent Ruquier ne s’arrête quasiment jamais. L’écriture lui prend aussi du temps, tout comme la production de jeunes artistes qu’il bichonne à souhait. Le brillant animateur s’est longuement confié à La Lettre Pro de la Radio. En toute simplicité. Interview.

Réussir votre info trafic
Reine de l’info service en radio : l’info trafic est l'un des leviers pour générer de l’interaction avec les auditeurs chez les généralistes. Que ce soit à la campagne ou dans les grandes agglomérations, l’info trafic est depuis toujours un incontournable. Quel est le secret d’une info trafic réussie ? Faut-il tout dire à l’antenne ? Florilège.

Émilie Baylet : sa voix est libre
Elle est l’une des principales voix du voice tracker VT Consult. Émilie Baylet incarne cette nouvelle génération de journalistes radio "hors-sol". Ils travaillent de chez eux, alimentent plusieurs stations : des radios de tous horizons séduites par la flexibilité et le coût du dispositif. Portrait.

Pueyo, trente ans de terrain
Correspondant permanent de RTL en Rhône-Alpes, et plus particulièrement pour les départements des Hautes-Alpes, de l’Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie, Serge Pueyo est un passionné de sports. Mais il sait, aussi, jouer les véritables couteaux suisses au service de sa rédaction. Partons à la découverte de ce journaliste 100% terrain et qui s’est forgé, dans le secteur, une solide réputation.

La mesure Radio automatisée pour 2018
Après avoir été bousculée par l’affaire Fun Radio en 2016, la mesure d’audience est plus que jamais scrutée par les professionnels de la radio. Si la méthode du sondage téléphonique est parfois critiquée, notamment en local, Médiamétrie travaille sur une nouvelle mesure automatique qui sera lancée dès 2018. L’année en cours permettra de définir précisément les bons outils et les besoins d’un marché, bousculé par des  transferts d’audience vers les supports digitaux. Retour sur les déclarations d’Emmanuelle Le Goff, directrice du département radio de l’institut, en 6 points.

Les battles d’hier, les challenges de demain
La défiance des consommateurs de médias français se renforce. Tous les supports sont concernés. La perméabilité du journalisme tricolore aux influences des pouvoirs politiques et économiques est plus qu’hier pointée du doigt. Le phénomène ne s’estompe pas : il est d’ailleurs accentué par le web via les réseaux sociaux sur la cible des moins de 24 ans. Entretiens croisés avec l’animateur David Barbet et la journaliste-animatrice Céline Collonge, distingués dans leur spécialité respective à l’édition 2017 du Salon de la Radio.

L’intelligence radio de Sam Zniber
Enfant de la radio libre, Sam Zniber est passé partout. Animateur, puis directeur de programmes, ce faiseur de radios conseille  désormais des dizaines de stations dans le monde. Basée à Miami aux États-Unis, la société Radio Intelligence, dont il est consultant et partenaire, est devenue une référence dans un contexte de profondes mutations. Pour lui, la radio reste un média d’avenir, mais elle doit muter pour affronter le défi du digital en pariant sur les contenus. Il nous dévoile ses bons conseils "made in USA".

Nostalgie Comminges n’est plus qu’un souvenir
Catégorie C basée dans une vallée encaissée, radio Nostalgie Comminges Pyrénées met la clé sous la porte. Aux coups du sort s’ajoutaient les difficultés financières. Le CSA devrait remettre en jeu les fréquences lors du prochain appel à candidatures courant 2017.

Au bonheur des seniors
17 ans maintenant qu’elle a vu le jour… Radio Bonheur maintient son positionnement avec une programmation musicale à destination des plus de 60 ans. Si le concept continue de plaire toujours autant, Dominique Le Boudec,  son directeur et fondateur, nous a ouvert les portes de son antenne. Plongée dans l’univers de cette radio unique du territoire français.

Speed Consulting : "Se gaver, avant l'Apocalypse"
Plus le temps passe, plus la tentation est grande de remplacer la recherche de programmes par celle du buzz. Récapitulons : il y a longtemps que les radios musicales ont abandonné l'idée de travailler autre chose que leur morning. Par conséquent, on colle des zôteurs, des snipers, et des pintades (copyright d'un ancien dir prog) pour rigoler de tout ça et l'affaire est faite. Puis, dans la journée on rediffuse des extraits à tour de bras sur l'antenne et sur YouTube et c'est rentabilisé.

L’essor des webradios
Aujourd’hui, le numérique fait partie intégrante de l’écoute radio.  Les grands groupes ont dû s’adapter pour proposer d’autres formats  sur le web. Il n’y a plus que la radio mère, il y a aussi tous ses "petits". Chérie FM se décline, par exemple, en "Chérie Pop", "Chérie Relax" ou encore "Chérie Running". Generations en "Generation Girls" ou "Generation La Fouine". Même les groupes les plus modestes s’y sont mis. Exemples chez Oüi FM et Mona FM.

Floris Roosen : le génie de l’Ohm
Jusque-là, il fabriquait ses émetteurs chez lui, soudait lui-même ses composants. Son entreprise individuelle – Roosen – a quatre ans. Aujourd’hui, le Breton Floris Roosen, physicien passionné de radio, veut voir plus loin. Et sa présence a fait son petit effet lors du dernier Salon de la Radio à Paris. La Lettre Pro de la Radio a rencontré l’inventeur du RadioMaster en chair et en os.

3 nouvelles solutions simples
Alors que les annonceurs locaux investissent de plus en plus sur le web et en particulier dans les réseaux sociaux, très peu de radios s’intéressent à ce marché publicitaire. Les radios restent souvent scotchées à leur modèle économique traditionnel et ne développent pas de solutions digitales, soit par désintérêt (pas prioritaires, pas rentables, pas motivées…), soit par manque de connaissances digitales dans l’équipe. Pire, certaines radios développent des concepts de sites web ou d’applis mobiles coûteux qui ne généreront aucun revenu parce qu’ils sont déjà démodés ou hors sujet ! Dommage, car des solutions très simples et faciles à mettre en place existent.

Réaliser un (bon) reportage sur le terrain
“Les studios sont souvent une bulle", aime répéter la journaliste Pascale Clark (ex-France Inter), cofondatrice du nouveau média de podcast native BoxSons, notamment lors du Salon de la Radio fin janvier à Paris. Aller sur le terrain est l’une des missions essentielles du journaliste, c’est même ce contenu-là qui fait la différence dans un programme. La Lettre Pro de la Radio vous rappelle quelques règles fondamentales avant, pendant et après un reportage sur le terrain. Trois, deux, un… à vos Nagra !

À lire également cette semaine dans La Lettre Pro de la Radio, nos infos "Off Air", le classement RadioLine, le classement exclusif HyperTop20 des 20 titres les plus diffusés à la radio…  et toute l’actualité pour les pros de la radio. 

Abonnez-vous au magazine papier de La Lettre Pro de la Radio et faites ainsi bénéficiez vos équipes de contenus exclusifs. Recevez ainsi tous les mois La Lettre Pro de la Radio en format papier et numérique pour consulter votre magazine sur toutes les plateformes existantes (Web, iPad, iPhone, Android...). 

Inscrivez-vous à notre newsletter quotidienne pour bénéficier gratuitement de toute l’actualité de la radio (sauf articles contenus dans le magazine). Tous les jours à 19h, recevez notre bilan de l'actualité radio du jour et accéder gratuitement à nos articles.

Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 28 Juillet 2017 - 09:10 La Lettre Pro de la Radio n° 92 vient de paraitre

Sommaires | Avant-première







Les annonces





Le Magazine

#93 - Magazine La Lettre Pro N°93

Mathieu GALLET : "Repenser notre stratégie d'offre et de distribution"  €

Médialocales 2017 : le top dans 10 grandes villes  €

Marion et Anne-So, les reines du Night Show  €

Metropolys : retour aux essentiels  €

Gilbert Brisbois, le roi de l’after  €

L'IBC 2017 en photos  €

Maïtena fait sa mue  €

Guillaume Pley : "Mon émission, c’est la vraie vie !"  €

Good News Presse, la bonne réussite d’une agence de presse audio  €

Dynamisez votre chiffre d’affaires avec des offres Radio + Facebook  €






Les DOSSIERS

Radio & IP

Et demain ?

Ethernet Building

Nom de code : Saison'AIR

Cap sur l’IP

Le facilitateur IP

Un opérateur à part

Nouvelles voies de diffusion