La Ferarock soutient Radio Canut

Mercredi 9 Novembre 2016



Dans un communiqué, la Ferarock (Fédération des Radios Associatives Musiques Actuelles) apporte son soutien à Radio Canut, station associative implantée à Lyon dont deux animateurs ont récemment incité à "se faire sauter dans la manif des flics". Rappelons que la Ferarock fédère 20 radios réparties un peu partout en France et 3 stations belges et canadiennes.


La Ferarock soutient Radio Canut

"C’est avec émotion et stupéfaction que nous avons pris connaissance de la perquisition effectuée le 25 octobre par cinq officiers de la police judiciaire, accompagnés du procureur de la république de Lyon, dans les locaux de Radio Canut. Intervenant dans le cadre d’un état d’urgence qui permet un certain contrôle des propos tenus sur les médias au nom de la "sécurité nationale", les agents de l’Etat ont signifié à deux animateurs de la station leur mise en examen pour "provocation au terrorisme" et risquent jusqu’à cinq ans d’emprisonnement pour des propos tenus à l’antenne" explique la Ferarock (lire également ICI).

"Un second degré évident"

Pour la Ferarock : "ces termes sont ceux d’animateurs engagés au sein d’une radio qui n’a jamais fait mystère de ses opinions et surtout ces propos se tenaient au nom d’un humour et d’un second degré évident. En ces moments où la vigilance des salariés et bénévoles des radios associatives quant à leur liberté d’expression est de plus en plus importante".
La Ferarock tient à apporter son soutien à Radio Canut "dont l’existence même peut être gravement remise en cause par cette affaire" en appuyant son soutien par cette citation de Salman Rushdie "Qu'est-ce que la liberté d'expression ? Sans la liberté d'offenser elle cesse d'exister".


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >