La Côte d’Azur sourit à Kiss FM

Mercredi 31 Août 2016



La grande bouche pulpeuse qui fait l’emblème de Kiss FM n’aura jamais été aussi souriante. La radio azuréenne, qui embrasse la côte de Nice à Bandol, vient de s’offrir un record historique d’audience avec un magnifique 84.700 auditeurs/jour*. C’est presque un tiers d’audience en plus. Olivier Cordier, le directeur d’antenne, ne cesse plus de sourire depuis le 4 août.


+19.100 auditeurs/jour* : c’est un très joli score sur un territoire aussi disputé que la Côte d’Azur. Mais pas de triomphalisme excessif pour Olivier Cordier.
"C’est la conjonction de plusieurs facteurs, explique-t-il. D’abord, la disparition de Vitamine, sur le Var, a évidemment redistribué les cartes. Nous avons récupéré une partie de ses auditeurs. Et l’autre facteur, c’est l’arrivée d’un nouvel émetteur, en avril, sur le secteur de Cassis-La-Ciotat. Nous avons pu reprendre Radio Golfe D’amour en syndication de programmes".
 

Antenne ouverte

Les lèv'tôt ont enregistré des progressions d'audience spectaculaires sur une saison. Alors... ils vont bien. Très bien.
Les lèv'tôt ont enregistré des progressions d'audience spectaculaires sur une saison. Alors... ils vont bien. Très bien.
Deux causes qui expliquent en partie de jolis effets. Mais s’il suffisait de rajouter une fréquence pour gagner 30% d’audience, ça se saurait.  Il faut donc aussi que le programme ait séduit. Justement, quel est ce programme ? "C’est un programme musical très local. Nous jouons un mix de tubes du Top 40 avec une petite touche de Dance très élégante, pour un cœur de cible basé sur les 30-49 ans. Notre audience est très féminine, puisque nous touchons plus de 56% de femmes. Alors nous les soignons.  Côté contenus, la part belle est donnée à l’information locale, avec des flashs d’information, mais surtout beaucoup d’information service : sorties de loisirs branchés (sports, concerts, discothèques…), information routière… Nous misons d’ailleurs pour tout ça sur le plus possible d’interactions antenne avec les auditeurs, qui viennent partager leur info, toute la journée. Notre antenne leur est toujours ouverte, c’est notre volonté."
Et pour que ces contenus soient toujours au plus près de l’audience, la radio décroche sur deux zones. La zone "historique" (Cannes, Nice…) et la nouvelle zone de Bandol donnent des contenus différents.

"Nous promenons notre bouche sur toute la région"

Côté exposition de la marque, là encore, Kiss FM s'agite. Sa politique de partenariats ne laisse rien au hasard. "Nous sortons la marque aussi souvent que possible. On promène notre bouche sur toute la région !" Concerts, avant premières, sports : tout ce qui peut qualifier la marque sur son territoire est utilisé.
C’est un travail de bénédictin. Alors pour l’épauler à la direction artistique, Olivier Cordier se réjouit d’avoir pu trouver la perle rare en la personne de Fabrice Brouwers. "C’est un pur Belge, un grand professionnel de la radio. Il est arrivé  en avril dernier de Bel RTL, à la fois pour participer au morning et pour s’occuper du coaching des animateurs et de la mise en ondes."
Olivier Cordier est un directeur d'antenne enthousiaste. Sa radio touche plus de 56 % de femmes, et enregistre plus de 35% d'audience sur les 35-49 ans.
Olivier Cordier est un directeur d'antenne enthousiaste. Sa radio touche plus de 56 % de femmes, et enregistre plus de 35% d'audience sur les 35-49 ans.

Le morning, c’est donc carrément 4 personnes : autour d’Eric Sinclair s’agitent Léa, Fabrice et même Bidule, le sniper, qui dit n’importe quoi, et de préférence n’importe quand. On ne change pas une recette qui gagne : la saison prochaine sera posée sur les mêmes fondamentaux. "Avec une nouvelle voix d’antenne pour laquelle j’ai eu un vrai coup de cœur, complète Olivier Cordier : celle d’Olivier Leblond. Avec toujours l’habillage d’antenne réalisé par Reelworld. "
Une nouvelle saison qui devra confirmer et améliorer encore la performance. "Nous avons certes une très belle audience, mais notre durée d’écoute a légèrement diminué. Il faut remédier à ça !" Avec le sourire, bien entendu.

*Source Médiamétrie,  Médialocales et 126000 IDF - Septembre 2015-Juin 2016, lundi/vendredi, 5h/24h.


Jean-Charles Verhaeghe
Spécialiste des notions de proximité, Jean-Charles est journaliste, consultant et formateur chez... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 09:00 Euradionantes se développe en RNT