La CNRA veut préparer l’avenir des radios associatives

Mercredi 10 Mai 2017



La Confédération Nationale des Radios Associatives (CNRA) tiendra son 23e congrès annuel les 19 et 20 mai à Paris. D'abord au Sénat le 19, ensuite au campus universitaire E-artsup le 20. On y parlera du soutien financier des pouvoirs publics à l’expression radiophonique des radios locales, au pluralisme et à l’indépendance des lignes éditoriales.


Un congrès annuel est toujours une opportunité pour évoquer l'avenir. "Nous en prenons la mesure en pratiquant la radio de communication sociale de proximité au plus proche de nos territoires, des habitants, des collectivités locales. C’est pourquoi ce congrès s’ouvre au Sénat où siègent nos élus des municipalités, des départements, des régions" rappelle Jean-Yves Breteau, président de la CNRA. "Au regard des enjeux de notre avenir, il convient de nous projeter vers demain pour que nos radios demeurent utiles à ce qui les construit depuis la création des radios libres". Et Jean-Yves Breteau de rappeler : "Nous savons quel est notre rôle quotidien pour contribuer au bien-vivre ensemble, mettre en lumière les initiatives qui participent au développement local, éveillent à la responsabilité individuelle et collective de la protection de l’environnement, encouragent les solidarités humaines et sociales".

Obtenir des arbitrages favorables

Comme le législateur intervient par la loi sur la structuration de l’audiovisuel et vote le budget de l’Etat, donc l’enveloppe allouée au FSER, la CNRA invitera des représentants des principales forces politiques qui se partageront, demain, les sièges de l’Assemblée nationale. Quel sera leur engagement face aux baisses cumulées des financements publics Etat et collectivités ? Si la CNRA a été entendue avec une augmentation du FSER de 29 M€ à 30.7 M€ en 2017, cette enveloppe sera-t-elle suffisante alors que le CSA poursuit les appels à candidature en RNT tel que l’oblige le législateur ?

Ce premier grand débat intitulé "Partis en Campagne : du soutien à l’engagement" réunira Olivier Schrameck (président du CSA), Alain Seban (président de la Commission du FSER),  Martin Ajdari (directeur général de la DGMIC),  François-Xavier Meslon (directeur des médias radio au CSA), Laura Debezy, (secrétaire générale FSER et Jean-Yves Breteau. Il aura lieu le 19 mai à 10h30. Il sera diffusé en Facebook Live sur la page de la CNRA avec les moyens techniques de la société multiCAM.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >