La Lettre Pro de la Radio & des Médias



La CNRA met en garde l'Etat de l'asphyxie budgétaire des radios associatives

Lundi 16 Octobre 2017



Malgré la hausse de 5% attribuée au FSER en 2017, la CNRA (Confédération Nationale des Radios Associatives) constate que les radios associatives voient en premier lieu le montant de leur subvention FSER baisser car l’enveloppe du FSER doit également absorber plus de demandes en équipement et des nouveaux services apparus suite au déploiement, partiel, de la RNT.


La CNRA s'inquiète des conséquences du Projet de Loi de Finances 2018
La CNRA s'inquiète des conséquences du Projet de Loi de Finances 2018
"Les radios Associatives ne peuvent déjà plus aujourd’hui maintenir l’équilibre de leur budget. L ‘emploi y représente  en moyenne 50 % des dépenses de fonctionnement. S’ajoutent à la baisse récurrente de la subvention FSER, des baisses des financements des collectivités locales, et la restriction, voire la suppression, des aides à l’emploi (contrats aidés) qui ne feront qu’amplifier ce processus  de déséquilibre" constate la CNRA qui considère que le maintien de l’enveloppe du FSER n’est pas suffisant et demande une augmentation de 2 M€ afin de permettre aux radios associatives "de maintenir la qualité et l’utilité de leur travail au sein des territoires".

Inquiétudes liées au déploiement de la RNT

Et la CNRA de s'interroger t sur la poursuite du déploiement de la RNT. : "Est-il raisonnable d’envisager la poursuite du développement de la RNT alors que les radios ne peuvent aujourd’hui en assurer les coûts supplémentaires et que l’enveloppe FSER ne pourra y pourvoir ? Nous sollicitons le Ministère afin qu’il demande au CSA (ou propose au législateur) un moratoire dans le déploiement de la RNT, tant qu'un financement supplémentaire spécifique n'aura pas été mis en place et budgété". La CNRA souhaite que s’ouvre, dès à présent, une véritable concertation entre le Ministère de la Culture et les représentations nationales du secteur des radios associatives.


Frédéric Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >