La CNRA appelle ses radios à respecter la minute de silence

Lundi 16 Novembre 2015



La Confédération Nationale des Radios Associatives appelle à une action commémorative commune aux 230 radios, radios associatives membres de son réseau, ce lundi à midi à l'occasion de la minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Paris.


La CNRA appelle l’ensemble des radios associatives et francophones à observer sur leur antenne une minute de silence ce lundi à midi en témoignage de solidarité avec les familles et les amis des victimes des attentats terroristes de vendredi soir à Paris. La CNRA suggère aux radios, en guise d’hommage, à diffuser au terme de cette minute de silence le titre de Gilles Vigneault, Félix Leclerc et Robert Charleroi intitulé "Quand les hommes vivront d'amour", titre enregistré en août 1974, à l’occasion du Festival International de la Jeunesse Francophone.

Soulignons parallèlement que toutes les antennes de Radio France respecteront elles aussi une minute de silence avant d'entendre la marche funèbre de la 3e de Beethoven.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap