La 126 000 dans le viseur

Mercredi 20 Avril 2016

C'est Arnaud Lagardère qui a, le premier, jeté un pavé dans la marre. Un pavé qualifié de "curieuse charge" par Le Point qui explique que le 18 avril dernier, le grand patron de la radio de la Rue François 1er aurait évoqué des "variations illogiques" et aurait même annoncé sa volonté de "moderniser" cette 126 000. Et justement, la 126 000 c'est aujourd'hui...


Dans son article (lire ICI), Le Point a d'ailleurs poussé le bouchon un peu plus loin : "Médiamétrie est une sorte de consortium "indépendant" créé en 1985 et dont le capital est détenu à 27% par les radios, 35% par les télévisions et 35% par les publicitaires". Le Point qui indique que "certains patrons dénoncent l'approximation ou l'opacité des règles de mesure d'audience". Pour autant "personne ne saurait se passer de Médiamétrie".
Hier, Aude Dassonville de Télérama (lire ICI) s'interrogeait sur la fiabilité de cette 126 000 en pointant "une déferlante de communiqués victorieux" envoyés au pas cadencé par les stations qui arborent "de larges sourires coûte que coûte".

Et Aude Dassonville de s'interroger sur la pertinence de cette 126 000 publiée 4 fois par an indiquant que "l'étude est valable parce qu'elle est considérée comme telle par les acheteurs (...) qui sont juge et partie".

on fait toujours reliure le produit

Vous savez quoi ? On n'a encore jamais entendu un épicier répondre à un client : "Mes tomates ? Elles sont pourries mais prenez-les quand même". Alors, on n'entendra jamais les radios évoquer, dans un communiqué, de mauvais résultats : "Nos programmes ?  Nos animateurs ? Nos journalistes ? Nos invités ? Ils sont nuls mais écoutez-les quand même". Non. À la radio, ça marche pas comme ça. À l'antenne, on vend le meilleur et on aime ce que l'on propose aux auditeurs. Surtout chez les Musicales. On ne dénigre pas. On bichonne et on fait reliure le produit. C'est comme ça. C'est la norme. Ici ou ailleurs, c'est la règle. 

Et même si, depuis quelques années, Médiamétrie travaille sur un nouveau procédé baptisé "Rate On Air" version Portable People Meter à la française qui remplacera, peut-être un jour la décriée 126 000, cette enquête a au moins le mérite de remettre, 4 fois par an, les pendules à l'heure et les dirigeants à leur place.

Quoi de neuf dans cette 126 000 ?

Mais rassurez-vous, ce n'est pas encore l'hallali pour la 126 000... Sinon, quoi de neuf dans cette nouvelle livraison de chiffres ? Si, ici, on a pour habitude de compter les bouses à la fin de la foire, ce 3e bulletin de notes de la saison trimballe son lots de surprises. Et la surprise concerne cette fois-ci l'ensemble des Généralistes françaises qui, toutes sans exception, affichent des audiences en baisse : -0.9 pour Europe 1, -0.7 pour RMC, -0.5 pour RTL, -0.4 pour France Bleu et seulement -0.2 pour France Inter.
Et comme le malheur des unes fait le bonheur des autres, NRJ reprend sa place de première radio de France avec 11.8 laissant derrière elle RTL avec 11.6. RTL, néanmoins, signe la plus forte PDA du classement général avec 11.9 ainsi que la plus longue durée d'écoute à 2h24.

Pêle-mêle

Chez les Musicales, Fun Radio signe la plus forte hausse sur un an passant de 6.7 à 7.5. RFM tient la plus longue durée d'écoute avec 1h43 et NRJ la plus forte PDA à 7.2. En hausse également, Nostalgie, RTL2 et Virgin Radio qui gagne (presque) un demi-point alors que Skyrock perd 0.4 sur un an.
Chez les thématiques, c'est la stabilité sauf pour France Culture, en recule de 0.2. Les Programmes locaux sont à la baisse : -0.1 pour les Associatives (562 radios) et -0.7 pour les 130 stations des Indés Radios qui passent de 16.2 à 15.5.
Prochain rendez-vous vers la mi-juillet pour la 4e et dernière de la saison 2015-2016, il s'agira de la période comprise entre avril et juin.

Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 29 Avril 2016 - 07:40 RFM devance RTL2 et Chérie FM en Ile-de-France

septembre-octobre 2016 | avril-juin 2016 | janvier-mars 2016 | novembre-décembre 2015 | septembre-octobre 2015 | avril-juin 2015 | janvier-mars 2015 | novembre-décembre 2014 | septembre-octobre 2014 | avril-juin 2014 | janvier-mars 2014 | Novembre-décembre 2013 | septembre-octobre 2013 | avril-juin 2013 | janvier-mars 2013 | novembre-décembre 2012 | septembre-octobre 2012


Le chiffre

25

Avec plus de 25 heures de programmes hebdomadaires consacrées au livre et 80 événements littéraires soutenus pendant l’année et des prix reconnus, Radio France souhaite confirmer "son rôle prescripteur et sa position de premier média du livre". De plus, ls Éditions Radio France éditent 120 nouveautés par an dont 50 livres, 30 CD, des hors-séries...












Toute l'actualité #radio de ce vendredi 24 mars. A lire : https://t.co/qMIYCraprE
Vendredi 24 Mars - 17:36
Week-end spécial Chuck Berry sur Oüi FM (@ouifm). https://t.co/TRKmkBT0de
Vendredi 24 Mars - 09:31
Radio France (@radiofrance) partenaire du Salon Livre Paris. https://t.co/5TnShnTxLY
Vendredi 24 Mars - 09:15





Le Magazine

#87 - Magazine La Lettre Pro N°87

Laurent Ruquier : "La radio m’a sorti de l’ennui"  €

Réussir votre info trafic  €

Nostalgie Comminges n’est plus qu’un souvenir  €

Speed Consulting : "Se gaver, avant l'Apocalypse"  €

3 nouvelles solutions simples pour générer des revenus internet locaux  €

Médiamétrie lancera la mesure automatique de l’audience radio en 2018  €

L’essor des webradios  €

L’intelligence Radio de Sam Zniber  €

Au bonheur des seniors  €

Réaliser un (bon) reportage sur le terrain  €








Le Magazine

#86 - Magazine La Lettre Pro N°86

DOSSIER Spécial - Angleterre  €

Louise Ekland : la plus française des British !  €

Alex Taylor : made in France  €

My RNT is rich  €

Le podcast, l’autre avenir de la radio ?  €

Les coulisses de l’Appel du 18 juin  €

Dix temps forts au Salon de la Radio  €

Auclair sait tout faire  €

La production publicitaire radio en Angleterre  €