L’économètre participatif du SNJ

Dimanche 20 Janvier 2013



Initiative ironique mais intéressante lancée par le SNJ Radio France. Sur son site internet, le syndicat encourage les personnels, et même les auditeurs, à envoyer et à partager leurs contributions afin de réaliser des économies. Entre dérisions et solutions.


"Dans un esprit constructif, nous proposons aux 900 journalistes de Radio France (CDD, CDI, Pigistes, en France et à l’étranger), mais aussi aux auditeurs et aux directeurs, d’aider la direction en proposant des mesures d’économie". Voilà résumé, l’économètre de Radio France proposé actuellement par le SNJ Radio France.
 
Car "plutôt que de baisser de 12% le budget CDD, et de réduire les moyens de nos radios, bien d’autres économies peuvent être réalisées", le syndicat a choisi la carte de l’exercice de démocratie participative et en appelle aux idées et aux contributions de ceux qui travaillent à Radio France ou qui l’écoutent.
L’économètre participatif du SNJ

Les premières contributions

Depuis quelques heures, les solutions semblent affluer au SNJ. Des contributions souvent drôles, ironiques et parfois intéressantes. Sélection…

- "Publier les frais de bouche des directeurs des stations locales et des délégués régionaux. Juste un peu de transparence devrait logiquement avoir une influence sur les montants des repas des directeurs".
 
- "Arrêter de virer les humoristes de France Inter et de faire appel alors qu'on a tort. Le licenciement de Guillon, par exemple, coûte à Radio France le prix de deux installations de radio locale".
 
- "Interviewer pendant trois heures l’entraineur de foot de l’équipe locale sur le calendrier de ligue 1 pour marbrer des avant-sons pour toute la saison".
 
- "Couper le moteur en descente pour économiser du carburant en rentrant de reportage (votre station est sur un point culminant, pas de bol…)".
 
- "Passer ses coups de fil professionnels uniquement avec son portable personnel. (Quoi ? les journalistes le font déjà ?)".
 
- " Envoyer moins de 200 salariés à Cannes en juin 2013".
 
- "Ecrire sur les deux côtés de vos carnets de note et sans sauter de ligne".
 
- "Offrir une formation clown à la radio aux plus marrants de nos journalistes pour remplacer les coûteux Chevaliers du fiel et autres chroniques "humour" de France Bleu, pas toujours très drôles..."


Pour participer à cet Economètre de Radio France, il suffit d’envoyer ses contrutions et ses idées pour économiser  à econometreRF@gmail.com. Le SNJ s’engage, bien sûr, à préserver l’identité des contributeurs.




Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:48 Radio France partenaire historique du Téléthon

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:39 Les radios se mobilisent pour le handicap