La Lettre Pro de la Radio & des Médias



L'autoradio se vend toujours...

Mercredi 7 Juin 2017



Il se vend toujours en France 750 000 autoradios sur le marché de la rechange par rapport aux 2 000 000 de véhicules neufs immatriculés chaque année. Et cela, malgré un taux d'équipement de première monte proche de 100%.


Les membres du Club Electronique Embarquée ont vendu plus de 630 000 pièces aux circuits de distribution de seconde monte (aftermarket) en 2016, chiffre dont la baisse de 3% est comparable à la tendance constatée dans le secteur de l’électronique grand public (-2% hors TV et décodeurs TNT1). La décroissance est ralentie par rapport à 2015 (-5%), dans un contexte de forte croissance du marché automobile français. Le chiffre d’affaires, en baisse de 6%, voit le prix public moyen de vente des autoradios rester stable.

Un marché porté par les nouvelles technologies

Les autoradios sans mécanique dédiés aux sources nomades et smartphones, ont continué à progresser au cours de cette année avec une augmentation de 5% en volume (pour plus de 260 000 pièces au total) et de 8% en valeur.
La dynamique de "connectivité" s’est poursuivie en 2016 : près de 100% des autoradios intègrent des fonctions USB/SD/iPod direct avec une forte montée en puissance des technologies CarPlay® et Android Auto®. L’intégration de la fonction Bluetooth mains-libres continue sa progression avec plus de 40% des autoradios équipés en 2016

Amplificateurs et enceintes

Les ventes réalisées par internet représentent 5,5% des ventes totales en 2016, par rapport à 20% environ sur le marché de l’électronique grand public. Cela s’explique par la spécificité induite par l’installation de l’autoradio dans un tableau de bord. Le marché des amplificateurs est quasi-stable en 2016 avec 15 700 pièces vendues.
Tout comme le marché de l’autoradio, les haut-parleurs représentent encore près de 650 000 pièces vendues principalement grâce au renouvellement des équipements du parc automobile existant.


Frederic Brulhatour
Brulhatour est le rédacteur en chef du magazine La Lettre Pro de la Radio et le directeur associé... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Jean-Marie de Schoop le 08/06/2017 20:43
Lâchons-nous et soyons désagréables ! Les constructeurs automobiles sont des paresseux, et toujours à la traîne coté innovation musicale. J'ai payé une blinde (120€) à Opel en 2007, pour avoir le droit de lire des mp3 sur le lecteur CD de mon Zafira. Quel constructeur automobile propose aujourd'hui le DAB de série (et sans supplément) sur ses autoradios de première monte ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires ne sont publiés que pour les personnes possédant un identifiant et un mot de passe. Les commentaires anonymes sont interdits. Toute personne ne pouvant justifier de son identité réelle pourra se voir interdite de commentaire et l'accès au site refusé. Notre site étant un site en direction des professionnels, toute personne ne se considérant pas comme un professionnel de la radio ne sera pas accepté. Sont considérés comme professionnels toutes personnes salariées, bénévoles ou travaillant au sein d'une radio ou webradio ou de média (presse écrite, télévision, web, téléphonie mobile...).

Dans la même rubrique :
< >